Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Ici Londres - Le rap du 18 juin

Voir du même artiste


Titre : Le rap du 18 juin


Année : 1990


Auteurs compositeurs : P. Audret / N. Nacashe


Durée : 3 m 46 s


Label : Flarenash


Référence : 95149


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

9 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Vive la France ! Vi-vi-vi-vive la France… Libre ! (x2)

Ici Londres. Il y a le feu à l'agence de voyage, inutile de s'y rendre.

Tous les français, tou-tou-tou tous les français libres
Tous les français, tou-tou-tou tous les français libres
Beaucoup de français, bo-beaucoup de français
Beaucoup de français libres (x2)

J'invite tous les français qui veulent rester libres
A m'écouter et à me suivre (x2)
Car cette guerre n'est pas une guerre franco-allemande
Cette guerre est une guerre mondiale mon-mon-mon-mon-mon-mondiale
Moi, ici, Général De Gaulle, en Angleterre
Je dis-je dis-je dis il nous reste des alliés

REFRAIN

Même les alliés de l'Allemagne, resteront-ils toujours ses alliés ?
Ici, beaucoup de français n'acceptent pas la capitulation ni la servitude
Ici, je dis l'honneur. Ici, je dis le bon sens
En Angleterre je dis : continuez le combat

REFRAIN

Ici Londres. Jean a de longues moustaches.
Il y a le feu à l'agence de voyage, inutile de s'y rendre

Moi, général De Gaulle, ici en Angleterre
J'invite tous les français qui veulent rester libres (x2)
Vive la France ! Vi-vi-vi-vive la France… Libre ! (x4)

REFRAIN (x2)

Transcripteur : FrVi
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires
FrVi Le 23/10/2011 à 20:30
On en parlait sur le site ici!
duke hon Le 24/10/2011 à 11:26
Les sanglots longs
des violons
de l'automne
blessent mon cœur
d'une langueur
monotone
le Ratou Le 25/10/2011 à 17:53
La grande Zohra, même en rap, c'est physique, je peux pas…
Profshadoko Le 26/10/2011 à 20:52
Ah ah c'est génial !
Trocol Harum Le 12/11/2011 à 09:10
Une sœur en rap sur le même thème que la chanson de Jean-Pierre Aumont (Un 18 juin à Londres).
Le 18 juin 1940, le général de Gaulle qui a rejoint Londres afin d'y poursuivre le combat et qui refuse la capitulation de la France face à l'ennemi nazi, lance son célèbre appel à la Résistance sur les ondes de la BBC depuis Londres. Il n'y a pas eu d'enregistrement audio de l'Appel du 18 juin 1940. Le premier enregistré a été celui, légèrement différent, du 22 juin 1940 avec lequel on le confond souvent car c'est ce dernier qui figure sur les compilations audio des discours du Général De Gaulle.

Pour ceux qui, ce 18 juin 1940, étaient trop jeunes, pas nés ou tout simplement écoutaient Radio Paris (Radio Paris ment, Radio Paris est allemand), au lieu de la BBC, voici le texte intégral de l'appel du 18 juin 1940

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement.
Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.
Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi.
Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui.
Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !
Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.
Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer
et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.
Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale.
Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis.
Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.
Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres ». Charles de Gaulle

Quelques explications pour les plus jeunes et pour ceux qui n'écoutaient pas la BBC. Le débarquement du 6 juin 1944 sera l'un des aboutissements de cette action. mais ce n'est pas le poème de Verlaine (Chason d'Automne) qui sera utilisé sur la BBC comme l'une des annonces du débarquement (il y a eu plusieurs messages différents qui s'adressaient aux maquis et réseaux de résistance), mais la chanson de Charles Trenet adaptée du poème de Verlaine et intitulée d'ailleurs "Verlaine" dont les vers sont :
Les sanglots longs des violons de l'automne
Bercent mon cœur d'une langueur monotone
Le pème de Verlaine étant bien :
Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon cœur d'une langueur monotone
swinginginparis Le 24/01/2012 à 14:52
Géééééééénniiall ce rap du 18 juin !! trop hallucinant le remix lol :
Tous les français, tous tous tous les français LIBRES…
ICI la ville de Londres .. !!
Allemagne, Angleterre, France… C'est trop collector ce titre :D !.. Merci pour cette petite perle historique de l'appel du 18 juin version Bide,

Swinginiginparis,
scaracrabe Le 11/11/2016 à 15:58
J'ai passé le brevet des collèges cette année-là, en 90. L'épreuve d'histoire-géo se déroulait le 18 juin. Devinez-donc quel était le sujet… ceux qui ont eu moins de la moyenne sont des blaireaux. Et je me souviens de ce morceau qui faisait même bouger le cancre sur sa chaise près du radiateur.
cathare13 Le 08/05/2018 à 10:25
le grand Charles doit se retourner dans sa tombe une deuxième fois….

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !