Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jacques Martin - Les préoccupations d'Antime

Voir du même artiste


Titre : Les préoccupations d'Antime


Année : 1966


Auteurs compositeurs : Jacques Martin - Jean Baïtzouroff


Durée : 1 m 54 s


Label : Barclay


Référence : 71 022


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

9 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Oh Yeah !
Antime, m'a dit ma mère, fais-toi couper les cheveux
Je lui ai dit : mamie, je fais ce que tu veux
Hélas le coiffeur était un maladroit
Il m'a coupé autre chose que je ne nommerai pas
Ouh ! Devinez !

Oh Yeah !
Depuis, là où je passe, c'est un rassemblement
Les gens me dévisagent et rient sournoisement
Avec ma jupe-culotte et ma chemise fleurie
Il y en a qui me confondent avec Françoise Hardy
Pourtant j'ai plutôt le type Bardot

Oh Yeah !
Mon meilleur copain est vraiment toqué
Il met des minijupes pour aller travailler
Indubitablement ça frise le scandale
Ce n'est pas une tenue quand on est fort des Halles
Bouh ! Hum !

Oh Yeah !
Je connais un garçon qui a les cheveux comme moi
Il est de l'Ecole Centrale et chante à l'Olympia
Nous avons bavardé pendant plus d'une heure trente
En attendant tous deux que sèchent nos permanentes
C'est Gérard qui nous coiffe. Oh !

Oh Yeah !
Il y en a qui disent que je suis un cas
Ce sont des ignorants, je ne les écoute pas
Mon prof d'Histoire m'a dit : vous n'êtes pas le premier
Il y a eu Henri III et le prince de Condé
Et en plus, il a gagné des guerres, alors.

Oh Yeah !
Nous sommes des douzaines à Saint-Germain-des-Prés
On se moque de nous, ça ne peut plus durer
Mais je sais qu'un beau jour nous serons tous sauvés
Car il y en a comme nous parmi les députés
Et si ça ne va pas, j'écrirai au Général, on verra bien

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

6 commentaires
Dam-Dam Le 18/09/2011 à 20:56
Les paroles de cette chanson interprétée par Jacques Martin sauf le quatrième Oh Yeah par Jean Yanne : [Merci !]
Claude Bukowski Le 18/09/2011 à 22:26
Non, là vraiment on est à des lieues des excellents pastiches réalisés par Jean Yanne en solo sur le même disque ("Emancipations d'Alphonse" usw.) ; qui, déjà, sur ce même site, parlait de Jacques Martin comme d'un "monument de vulgarité bouffie" ? Ha oui, je crois savoir.
hre mgþýe Le 19/09/2011 à 10:52
    Cette chanson charmante me donne envie de créer une thématique "Bidhomo" qui regrouperait les nombreux exemples de ces morceaux enfilant les clichés sur l'homosexualité telle la tapiole normale les perles à la veillée (ou ses petits copains, arf lol mdr (+; )
Gozette et Gogo Le 19/09/2011 à 11:37
Son meilleur copain est un hej ?
peter&sloane Le 19/09/2011 à 11:39
D'accord avec Claude, le pire c'est qu'à l'époque ont devaient trouver ça excellent.
Claude Bukowski Le 19/09/2011 à 20:58
En plus, dans le premier couplet, la confusion Eunuque/Homo, c'est d'un drôle ! Ce genre de délires amusait déjà beaucoup le bon peuple de France sous le règne d'Henri III…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !