Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Pierre et Marc Jolivet - Le réveil musculaire

Voir du même artiste


Titre : Le réveil musculaire


Année : 1978


Auteurs compositeurs : Pierre et Marc Jolivet


Durée : 2 m 24 s


Label : Polydor


Référence : 2814 119


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

4 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tous les matins j'entends du bruit dans l'escalier
C'est celui qui tousse, c'est mon voisin « un militaire »
Alors qu'on est si bien au creux d'un oreiller
Ils s'en vont tous faire des cocottes au ministère
Craquent les pas, craquent les murs
C'est le réveil de la nature
C'est le moment que je préfère
C'est l'heure du réveil musculaire

REFRAIN
Remonter les draps jusqu'au menton en évitant les courants d'air
Passer le bras sous le polochon, tourner le dos à la lumière
Allonger les jambes, aller toucher du bout du pied le fond du lit
Ça suffit comme ça, n'exagérons pas
L'important, c'est de faire mieux la prochaine fois

Tous les matins, c'est le concert dans les tuyaux
Quand descend l'eau du lavabo « du militaire »
Je rayerais toutes les radios, tous les tuyaux
Pour être seul avec mon lit dans un désert
Café au lait, café au lit
Quand j'ai fini
Tout de suite après
Avoir posé ma p'tite cuillère
J'attaque le réveil musculaire

REFRAIN

Tous les matins, j'entends mon voisin musicien
Et ses copains qui jouent en chœur « tout en douceur »
C'est une musique qui vous réveille pour la journée
Et vous permet de démarrer « de bon humeur »
Ça vous excite, ça prend aux tripes
Et dans la joie, et sur les nerfs
Comme je suis là, que je peux rien faire
J'attaque le réveil musculaire

Remonter les draps jusqu'au menton en évitant les courants d'air
Passer le bras sous le polochon, tourner le dos à la lumière
Allonger les jambes, aller toucher du bout du pied le fond du lit
Ça suffit comme ça, n'exagérons pas
Quand l'été viendra
Devant les nanas
J'aurai des épaules et des biceps comme ça
Waouh !

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Dam-Dam Le 20/07/2011 à 11:21
Les paroles où les premiers couplet et refrain est chanté par Pierre, les seconds par Marc et les derniers ensemble : [Merci !]
tomiec Le 29/12/2012 à 16:50
On voit qu'ils savent écrire et composer.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !