Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...

John Lennon - Imagine

Voir du même artiste


Titre : Imagine


Année : 1971


Auteurs compositeurs : John Lennon


Durée : 3 m 4 s


Label : Apple - EMI Pathé Marconi


Référence : 2C 0008-04940 (réédition)



Présentation : Premier morceau du deuxième album solo de John Lennon ("Imagine", 1971), produit par Phil Spector.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Imagine there's no Heaven
It's easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today

Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace

You may say that I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will be as one

Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
A brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world

You may say that I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will live as one
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
morphee Le 01/03/2010 à 23:49
J'ai mis ce que j'avais sous la main, à savoir la réédition de 1981, c'est-à-dire celle sortie juste après que le dénommé Mark Chapman ait mis définitivement fin à toute tentative de reformation des Fab Fours !
Enregistré dans un appart' new-yorkais avec peu de moyens techniques, même si le piano demi-queue blanc à lui seul est une vraie pièce de musée, dans un contexte post-Woodstock où les mouvements pacifistes prospéraient à mesure que l'armée américaine s'embourbait dans la guerre du Viêtnam. Ajoutez-y une ambiance arty orchestrée par Yoko Ono, avec du blanc partout pour faire encore plus ressortir l'idée de paix et de pureté.
J'ai toujours été convaincu que John Lennon avait trouvé un équilibre improbable avec ce morceau, surtout au niveau des paroles. Prenez n'importe quel autre chanteur, ça serait une niaiserie utopiste de plus. Mais la personnalité de Lennon, et surtout son talent, ont fait de cette chanson un hymne trans-générationnel, à la fois chant du cygne du mouvement soixante-huitard, à la fois hymne récurrent de chaque promotion de lycéens un peu doux-rêveurs..
Trocol Harum Le 04/03/2010 à 14:39
Chanson qui prend tout son sens lorsqu'on l'écoute à la suite de "Liverpool" par Patsy.
hre mgbye Le 27/11/2014 à 15:59
Posté par morphée :
Prenez n'importe quel autre chanteur, ça serait une niaiserie utopiste de plus. Mais la personnalité de Lennon, et surtout son talent, ont fait de cette chanson un hymne trans-générationnel, à la fois chant du cygne du mouvement soixante-huitard, à la fois hymne récurrent de chaque promotion de lycéens un peu doux-rêveurs.
    Effectivement, dans le contexte, ça prend le sens que tu lui donne. Pour ma part, Lennon étant celui des Beatles pour lequel je n'ai jamais eu la moindre sympathie (je le trouve arrogant, prétentieux, mesquin dans ses attaques envers Paul après la rupture…) cette niaiserie utopiste a surtout eu effet de me dissuader d'écouter ce qu'ont fait les Fab Four après leur séparation. Ce qui était un tord, puisque il y a des pépites, chez Harrison, surtout.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !