Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Stéphane Steeman - Histoire d'allO

Voir du même artiste


Titre : Histoire d'allO


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Stéphane Steeman - Minarieff


Pochette : Hock


Durée : 4 m 57 s


Label : Vogue


Référence : VB.447


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je vous téléphone pour vous dire combien cela a été merveilleux.

Oui, j'ai senti que vous vous donniez entièrement.

Craintive ? Non, un peu timide, mais la première fois c'est normal.

Trop de lumière ? Certainement pas.

Comblé

Aussi excité ? Ah, vous n'avez pas eu à vous en plaindre hein.

Demain ce sera mieux encore.

Déçu moi ? Que non.

Ravissante cette robe sur vous.

Comme si vous n'en aviez pas.

Ah je vous admirais de partout.

Oui, vous pouviez deviner mon émoi non ?

Ne vous l'ai-je pas prouvé ?

Hmmm ! Et que vous embrassez très bien

Sur le ventre.

Vous aimeriez quoi ?

Haaaa ! A trois ? Si vous le souhaitez, ça pourrait être très agréable.

Oui c'est très à la mode.

Il fait ça bien ?

Non rien ne me choque, n'ayez aucune crainte.

Non vous ne me gênez pas, demandez.

Nu !

Entièrement !

Vous aussi ?

Ah ? VOus aimeriez

Vous caressez ?

Ah ! Moi aussi.

Vous avez de l'imagination, j'ose croire que vous y arriverez.

Bonsoir

Ca une communication érotique ? Allons donc ! Honni soit qui mal y pense !


Allo ?
Je vous téléphone pour vous dire combien cela a été merveilleux.
C'est vrai ?
Oui, j'ai senti que vous vous donniez entièrement.
J'étais très craintive vous savez
Craintive ? Non, un peu timide, mais la première fois c'est normal.
Tous ces projecteurs, c'est impressionnant, il n'y en avait pas trop ?
Trop de lumière ? Cerainement pas.
Alors vous êtes heureux vous aussi ?
Comblé
Pourtant le public attendait Clo Clo, il était très bruyant, vous croyez qu'il sera toujours aussi …
Oooh ! Aussi excité ? Oh ben, vous n'avez pas eu à vous en plaindre hein.
Hmmm non, mais il faudra tout de même que je m'habitue à cette ambiance.
Demain ce sera mieux encore.
Donc, pas la moindre déception ?
Déçu moi ? Que non.
Et ma tenue de scène ?
Ravissante cette robe sur vous.
Et mon trac ?
Ah ! Comme si vous n'en aviez pas.
Mais d'où me regardiez vous donc, du côté cour ou du côté jardin ?
Je vous admirais de partout.
Vous étiez inquiet pour moi ?
Oui, vous pouviez deviner mon émoi non ?
Donc vous ne regrettez pas d'être devenu mon agent artistique ?
Ne vous l'ai-je pas prouvé ?
Si ! Merci mille fois pour vos fleurs, les premières de la carrière que j'embrasse.
Hmmm ! Et que vous embrassez très bien
Vous savez, mes parents viennent demain, pourvu que ça marche ! Pourvu que je ne sorte pas … heu … comment dit-on encore ?
Sur le ventre.
Vous savez ce que j'aimerais ?
Vous aimeriez quoi ?
Vous inviter à dîner avec mon fiancé demain soir après le spectacle. On irait manger à trois.
Haaaa ! A trois ? Si vous le souhaitez, ça pourrait être très agréable.
On irait à la Marmite, vous connaissez ?
Oui c'est très à la mode.
Il nous fera des brochettes
Il fait ça bien ?
Oh oui, très bien, mais c'est dans un drôle de quartier, ça ne vous choque pas ?
Non rien ne me choque, n'ayez aucune crainte.
Parfait ! Dites, ça ne vous gène pas de me rendre un petit service ?
Non vous ne me gênez pas, demandez.
Voilà, mon frère fait son devoir de langues en ce moment comment traduit-on "maintenant" en néerlandais ?
Nu !
Ah !Vous êtes sûr ?
Entièrement !
Merci ! Bon, hé bien je vais vous quitter car j'ai encore un peu de travail.
Vous aussi ?
Oui ! J'ai une idée de chanson.
Ah ? Vous aimeriez ?
Etre mon propre auteur, oui, oui, c'est un espoir que … que je … que …
Que vous caressez ?
Que vous caressez, voilà, je cherchais le mot. Je suis très heureuse de vous avoir entendu.
Moi aussi.
Bien, et maintenant je vais essayer d'écrire au moins le refrain de ma petite chanson.
Vous avez de l'imagination, j'ose croire que vous y arriverez.
Bonsoir
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
Hilaneste Lefurion Le 17/01/2010 à 20:40
Un bon délire, ce titre.
baxter Le 17/01/2010 à 21:35
Génial, ce quiproquo sur une conversation téléphonique qui n'est peut-être pas aussi érotique qu'on voudrait le croire !
vvfd Le 17/01/2010 à 22:03
Maintenant, on n'a ca tout les jours dans les train avec les telephones portables.
Claude Bukowski Le 17/01/2010 à 22:06
Sorti la même année que le film "Histoire d'Ô" de Just Jaeckin, évoqué dans le titre !
jackglandu Le 23/04/2012 à 18:51
Sympathique cette petite conversation (quoique un brin surjouée), mais le coup du "maintenant" en néerlandais, il revient de très loin !
Colegram Le 29/07/2020 à 00:13
Nul, comme tout l'humour de Stéphane Steeman. Le coup du texte ou de la conversation faussement érotique, on l'a fait des dizaines de fois, et souvent bien mieux que lui.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !