Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Dominique Grange - Panurge

Voir du même artiste


Titre : Panurge


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Dominique Grange


Pochette : Jacques Citles


Durée : 2 m 40 s


Label : Disques Temporel


Référence : DG 0001


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

6 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Mais oui vous connaissez son nom
C'est l'inventeur des réunions
Des rassemblements et des groupes
Des trains de neige pour la montagne
Et des week-ends à la campagne
Des encombrements sur les routes

Panurge, panurge
Entends l'appel de tes moutons
Qui te réclament à coups d'klaxons
Panurge, reviens-nous donc
Ça urge!

Je porte une robe formidable
Elle m'a coûté les yeux du diable
Il faut bien payer l'originalité
J'ouvre par hasard le journal
J'y vois ma robe originale
En juste-à-coudre à bon marché

Panurge, panurge
Viens visiter tes mini-prix
Où se bousculent tes brebis
Panurge, reviens-nous donc
Ça urge!

Il a suffit que deux garçons
Tapent un jour dans un ballon
Pour gagner au sport un pays tout entier
Mais sur le stade par malheur
J'ai jamais vu que vingt-deux joueurs
Et des millions devant leur télé

Panurge, panurge
Prends donc tes moutons par la main
Entraine-les sur le terrain
Panurge, reviens-nous donc
Ça urge!

Quand tu reviendras, c'est d'accord
En foule on ira sur le port
À la queue-leu-leu sur le quai
Pour contenir tes admiratrices
On aura prévenu la police
Qui te couvrira de bouquets

Panurge, panurge
Ce jour-là fait bien attention
Ils seront là, tous tes moutons
Ils seront déguisés en touristes
En flics, en scouts, en journalistes
Y'aura des moutons photographes
Des agneaux chasseurs d'autographes
Ils seront prêts à t'écraser
À t'étouffer sous leus baisers
Même tu es pris de panique
Pique une tête dans ton public
Puisque tu es le responsable
De tout ça, montre-toi capable
De mourir avec ton troupeau

Panurge, panurge
Pour une fois jette-toi à l'eau
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
Curlywoowoowoo Le 11/06/2009 à 20:57
A Guy Béart Production, my God !
baxter Le 13/10/2009 à 21:40
Encore un excellent rafraîchissement des années 60., mais qu'aurait pensé Rabelais de ce Panurge ?
Le gros Lulu Le 16/02/2010 à 14:10
Une voix, un texte, des intonations qui rappellent étrangement Anne Sylvestre (dans son répertoire adulte, bien sûr).
Claude Bukowski Le 03/05/2010 à 21:40
A mon avis, il faut entendre : [corrigé.]

Mais sur le stade par malheur
J'ai jamais vu que vingt-deux joueurs
Et des millions devant leur télé

(En plus, vu le contexte, ça semble un peu plus logique, non ?)
vvfd Le 12/07/2010 à 21:41
prophetique ce texte, quand on sait ce qu'elle chantait un an plus tard …
Claude Bukowski Le 24/01/2011 à 21:34
Il faut quand même le dire : ce texte démontre une totale méconnaissance de l'œuvre de Rabelais, et de l'épisode du mouton de Panurge (Quart livre) en particulier. D'un rusé pendard digne de Villon, on fait ici un politique véreux ou un financier corrompu. Quelle déchéance.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !