Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Michel Zacha - L'amour sans amour

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : L'amour sans amour


Année : 1973


Auteurs compositeurs : Michel Zacha


Pochette : Photo : D. Chaslerie


Durée : 2 m 44 s


Label : Pathé


Référence : 2C 006 - 12484


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

4 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

A travers tes yeux verts
Je voyais toute la mer
Et des marins en voyage
Mais aussi tous les naufrages
Les vautours des conquérants
Epuisés, mais triomphants
C'est la vie, mais sans détresse
Et les merveilles de l'onde
Sur des pays de soleil
Et puis les coups de gong
Du noble être qui s'éveille
Le corail l'appelle
Et la marée qui déferle
Dans les faits ou dans les rêves

{ Refrain } :
Pourquoiiiii la viiiiie, c'est aussi la mooort ?
Tu faiiiiis l'amour sans amour, c'est comme dans la mooo-ooort
Ahainnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

A travers tes cheveux
Je vois rouler ma lumière
Sur des forêts de feu
Sur le sable de l'univers
Y a des pierres qui coulent
Près du village endormi
Comme un rocher qui s'écroule
Les diamants et leurs princes
D'un appel qui bouge
Et la bonté du chien
Implorant la lune rouge

{ Au refrain }

Sur tes lèvres brûlantes
Je goûtais tous les désirs
Par des drogues vibrantes
Ou bien l'envie de mourir
Des promesses de fruits
Et de merveilleux jardins
D'un enfant qui meurt de faim
La lueur des volcans
Et l'angoisse des étangs
L'impression qu'il est mort
Et la compagnie des Morts
La saveur de l'orange
Et puis l'envie de vomir
Le souffle de l'archange
Et le baiser du vampiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiire

(Fin cacophonique)

Transcripteur : Pagerolau
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

4 commentaires
Fabien667 Le 14/02/2007 à 01:01
L'amour sans amour, ce n'est plus de l'amour !
Pagerolau Le 17/02/2007 à 18:41
Bon. Alors effectivement, il a juxtaposé plein de formules et de mots qui faisaient joli. Mais, qui ne vont pas forcément ensemble… Ou qui laissent parfois perplexes sur le sens recherché ! (En tout cas, ça ne facilite pas trop la vie du transcripteur). Les paroles : [Merci !]
matt tracker Le 27/05/2011 à 11:10
ce peut il que les paroles soient un peu différente pour plus de compréhension (même si c'est très dure…) Je me soumet a vos oreilles expertes pour confirmer ou infirmer mes tentatives de corrections.

1 couplet

Les vautours des conquérants => les retours des conquérants
C'est la vie, mais sans détresse => des navires en détresse (avec la liaison zen détresse)
Et les merveilles de l'onde => des ??? d'algues longues (qui rime avec gong)
Sur des pays de soleil =>sur des trainées de soleil
Du noble être qui s'éveille =>des tempêtes qui s'éveillent
Dans les faits ou dans les rêves => le dauphin ou la murène

2eme couplet

Sur le sable de l'univers => Sur le sable du désert
Comme un rocher qui s'écroule => le barrage qui s'écroule
Les diamants et leurs princes => les diamants et leur fin (pas sur)
D'un appel qui bouge => soudain la terre qui bouge

3eme couplet

Par des drogues vibrantes => la révolte vibrante
La lueur des volcans => la rumeur des volcans
L'impression qu'il est mort =>la passion qui dévore
Et la compagnie des Morts => et la défaite des morts
Fauvelus Le 11/03/2012 à 13:33
A mon tour, je vous livre mon interprétation du Baudelaire du pauvre :

Et des marins en voyage --> Les départs en voyage

Et les merveilles de l'onde --> les langueurs d ' (?) de l'onde [d'algues longues (?)]

Pourquoiiiii la viiiiie, c'est aussi la mooort ? --> Pour toi, la vie, c'est aussi la mort

Le corail l'appelle --> le corail, la perle

Je vois rouler ma lumière --> Je vois rouler la lumière

Y a des pierres qui coulent --> La rivière qui coule

Les diamants et leurs princes --> Les diamants et l'or fin


…Elle est belle, cette chanson : elle veut rien dire, mais elle est belle.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !