Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jean-Michel Grandjean - À l'ombre des maris

Voir du même artiste


Titre : À l'ombre des maris


Année : 2006


Auteurs compositeurs : G. Brassens


Durée : 4 m 24 s


Label : La Route Aux Quatre Chansons


Référence : GB007


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Les dragons de vertu n'en prennent pas ombrage
Si j'avais eu l'honneur de commander au bord
À bord du Titanic quand il a fait naufrage
J'aurais crié :« Les femmes adultères d'abord ! »

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Car, pour combler les vœux, calmer la fièvre ardente
Du pauvre solitaire et qui n'est pas de bois
Nulle n'est comparable à l'épouse inconstante
Femmes de chefs de gare, c'est vous la fleur des bois

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Quant à vous, messeigneurs, aimez à votre guise
En ce qui me concerne, ayant un jour compris
Qu'une femme adultère est plus qu'une autre exquise
Je cherche mon bonheur à l'ombre des maris

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

A l'ombre des maris mais, cela va sans dire
Pas n'importe lesquels, je les trie, les choisis
Si madame Dupont, d'aventure, m'attire
Il faut que, par surcroit, Dupont me plaise aussi

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Il convient que le bougre ait une bonne poire
Sinon, me ravisant, je détale à grands pas
Car je suis difficile et me refuse à boire
Dans le verre d'un monsieur qui ne me revient pas

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Ils sont loins mes débuts ou, manquant de pratique
Sur des femmes de flics je mis mon dévolu
Je n'étais pas encore ouvert à l'esthétique
Cette faute de goût je ne la commets plus

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Oui, je suis tatillon, pointilleux, mais j'estime
Que le mari doit être un gentleman complet
Car on finit tous deux par devenir intimes
À force, à force de se passer le relais

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Mais si l'on tombe, hélas! sur des maris infâmes
Certains sont si courtois, si bons si chaleureux
Que, même apres avoir cessé d'aimer leur femme
On fait encore semblant uniquement pour eux

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

C'est mon cas ces temps-ci, je suis triste, malade
Quand je dois faire honneur à certaine pécore
Mais, son mari et moi, c'est Oreste et Pylade
Et, pour garder l'ami, je la cajole encore

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Non contente de me dé plaire, elle me trompe
Et les jours ou, furieux, voulant tout mettre à bas
Je cri :« La coupe est pleine, il est temps que je rompe ! »
Le mari me supplie :« Non ne me quittez pas ! »

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Et je reste, et, tous deux, ensemble on se flagorne
Moi, je lui dis :« C'est vous mon cocu préféré »
Il me réplique alors :« Entre toutes mes cornes
Celles que je vous dois, mon cher, me sont sacrées »

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Je suis derrière

Et je reste et, parfois, lorsque cette pimbêche
S'attarde en compagnie de son nouvel amant
Que la nurse est sortie, le mari à la pêche
C'est moi, pauvre de moi, qui garde les enfants

Ne jetez pas la pierre à la femme adultère
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

10 commentaires (dont 1 archivé)
lavariste Le 07/05/2006 à 16:55
une bien belle chanson, ça change de la voix rauque d'adonis..lol
Fruny Le 10/05/2006 à 06:14
En l'écoutant, je me suis dit "On dirait du Brassens". Surprise, surprise…
Finndlin Le 13/05/2006 à 00:11
Je me disais, tiens Brassens a abusé des pastilles à l'eucalyptus, il a la voix bien claire. Bin maintenant je comprends mieux… Pas mal chanté cela dit, même si statistiquement les hommes sont beaucoup plus infidèles que les femmes :) .
romantic Le 28/05/2006 à 19:06
faux… au niveau de l'infidelité, "70 % des femmes ayant plus de cinq ans de mariage déclarent avoir été infidèles au moins une fois, et 72 % des hommes." C'est sérré…. et assez enorme !!!! Enfin,pour en revenir à la chanson, c'ets du beau bide !!
Fattorius Le 30/07/2006 à 22:51
… à noter qu'un bonhomme dont il faudra que je retrouve le nom (c'est Alpha quelque chose, mais pas Blondy) chante Brassens en créole. Et sa voix ressemble à s'y méprendre à celle de son modèle. "Les Copains d'abord" devient ainsi "Lanmitié solid". A retrouver… Voilà: c'est Sam Alpha. Lien: gbloncourt.free.fr/Paroles/Lanmitie.htm A ajouter aux émissions "Ils ont osé" ?
Ofiwan Le 12/09/2006 à 22:12
Tiens me suis-je dis, mais on ne dirait une chanson connue. bon dans tous les cas je suis fan ^^ C'est tellement agréable a écouter.
Frofro Le 23/08/2010 à 00:46
la voix ressemble plus à Duteil qu'à Brassens mais bon…
hug Le 23/08/2010 à 00:47
Favoris… ça va de soi ! (Comme dirait Brassens cf. "La mauvaise réputation") mais diable, pourquoi ce morceau n'est pas dans Mélodisque? C'est honteux !
hre mgþýe Le 27/10/2016 à 22:16
Reprise qui n'apporte rien : l'orchestration est fidèle, la voix aussi mais avec juste moins de caractère. La chanson, elle, reste excellente. On a juste l'impression de regarder une copie de ''La Joconde'' sérieusement exécutée par un peintre techniquement irréprochable. Autant écouter l'original, d'autant plus qu'il est nettement plus facile à trouver.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !