Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique


  Lieu : Péniche Le Marcounet, le 8 avril 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Didier Vincent - C'est presque ça

Voir du même artiste


Titre : C'est presque ça


Année : 1974


Auteurs compositeurs : Alain Goraguer - Claude Lemesle


Durée : 2 m 22 s


Label : Polydor


Référence : 2051 138


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

5 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Comme la femme qui au fil de l'âge
Cherche toujours de nouveaux maquillages
Mais ne retrouve jamais son visage
Et se maquille toujours davantage

Comme l'ivrogne qui s'obstine à croire
Que c'est l'alcool qui brouille la mémoire
Et se réveille, soûlé d'idées noires
Et se souvient, et recommence à boire

Je vais du rire aux larmes
Je vais de femme en femme
C'est la grande escalade
Le jour me laisse en rade
Et celles que je quitte
Et celles que j'évite
C'est presque toi, petite
C'est presque ça

Les même trains ramènent aux mêmes gares
Les mêmes barques vont aux mêmes phares
J'ai beau changer de cordes, ma guitare
Me joue toujours des chansons dérisoires

J'ai beau changer de filles et de caresses
Le jour qui monte sur la ville me laisse
Un goût amer que les marins connaissent
À chaque escale au fond de la tendresse

Je vais du rire aux larmes
Je vais de femme en femme
C'est la grande escalade
Le jour me laisse en rade
Et celles que je quitte
Et celles que j'évite
C'est presque toi, petite
C'est presque ça
C'est presque bien
Rien

Transcripteur : doudoucoincoin
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires
Decibelfm Le 09/04/2006 à 20:30
Oui, c'est presque ça; il manque effectivement quelque chose pour ce soit écoutable malgré la présence d'Alain Goraguer et Claude Lemesle dans les crédits…
jolitorax Le 13/04/2006 à 12:34
c'est dramatique, j'en ai vraiment la chair de poule… que d'émotions pour aujourd'hui…
bidenis Le 14/04/2006 à 15:54
C'est le frère de David Vincent ? Je suis sûr que ce titre est le fruit d'une création extraterrestre.
fairybrother Le 18/01/2007 à 21:53
c'est le genre de chanson pour laquelle on se dit : mais j'ai déjà entendu ça où pas ?
hug Le 08/01/2009 à 21:25
Oui, c'est presque ça. Ecoutez bien : Sur quelques passages il suffirait de presque rien (comme dirait Reggiani) pour en faire un Cloclone inécoutable! ça ressemble aussi un peu à du Serge Lama et du Nicolas Peyrac mais en cent fois moins bien quand même !

Voilà, il y a un peu de Claude François, de Serge Lama et de Peyrac, voire même un peu de Julien Clerc et Yves Simon là-dedans donc cela répond à la question de Farybrother : C'est tellement original que c'est un panaché des chanteurs romantiques des années 70.
caleçonrouge Le 11/06/2012 à 23:32
Didier Vincent c'est pas n'importe qui. Peu après il est devenu meneur de revue au Moulin Rouge et aux Folies-Bergère (à côté de Lisette Malidor, elle aussi sur Bide & M.). Il est actuellement directeur du théâtre Trocadéro à Liège, où il monte chaque année pas moins que trois revues. Je conseille tout le monde d'y aller !
Claude Bukowski Le 31/01/2013 à 21:55
C'est aussi presque très ressemblant à Julie Bataille - Tu es la plus belle. Si si, écoutez l'obstination qui va crescendo dans certains passages !
Robin Fusée Le 29/09/2013 à 16:31
On peut ajouter un soupçon de Claude Celler ou de Roland Magdane, au début des couplets.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !