Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Savoir-Faire - Frimeur (Et savoir-faire)

Voir du même artiste


Titre : Frimeur (Et savoir-faire)


Année : 1982


Auteurs compositeurs : J.F. Acker - G. Perroud


Durée : 4 m 3 s


Label : Épic


Référence : EPC A2649


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

23 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Toxico de casino et trafiquant d'Eldorado, exotique,
Casier judiciaire verso-recto, fou,
Billy le finot réussi là où la canaille panique
Comme les corsaires avec sa belle p'tite gueule d'escroc.
Dandy dans la ville, Billy sent le manque
L'envie fébrile du billet de banque,
L'arôme du dollar !
Dans le casino de Palavas-les-Flots devant le black-Jack,
Billy boit beaucoup … whisky-cognac,
Gin fizz, carré d'as, pique et carreau, tu ramasses,
Cur et capot, les plaques
T'as tous les atouts,
La baccara, comme sur des roulettes, mon pote.

Dandy dans la nuit, paroles et coups de poker,
Ça vit, c'est la vie, bienvenue dans l'éphémère !
Frimeur et savoir-faire.

Savoir-faire (Savoir-faire)
(Savoir-faire)
(Savoir-faire)

Palace rococo, Billy l'insolent, cynique
Et sexy s'prépare un daiquiri d'enfer.
Daisy la baronne se repose à la piscine
Au fond d'un parasol platine
Billy Livingstone, safari de moleskine,
Chasseur de diam et d'hermine.
Quand est-ce qu'on se flingue baby ?
Limousine et Syracuse,
Le jack-pot sous les oreillers.
Dans le velours et le luxe, hey !

Séducteur du Royal-Bellevue, gigolo du Metropole,
Billy l'aventure, des stars en sautoir.
Un vilain mari jaloux dans le panorama dégringole.
Billy, la voiture, adieu baby n'oublie pas le pourboire !

Dandy dans la nuit, paroles et coups de poker,
Ça vit, c'est la vie, bienvenue dans l'éphémère !
Frimeur et savoir-faire.

Savoir-faire (Savoir-faire)

Dans le cordon ombilical et spirale du téléphone,
Billy commande un bloody-mary
On décroche,
Au standard, Mary boit Brizard et bloody-mérive en pleine poire, (???)
Y a plus rien à boire !

Savoir-faire (Savoir-faire)

Dans l'petit matin tout ??? qui bruine à flocons blancs,
Billy le grisbi dans la grille de banque grise est repéré par trois zombies
Moche !
Cran d'arrêt et tragédie, rien qu'un tout petit ressort
Déclic, c'est la vie, métallique et c'est la mort

Dandy dans la nuit, paroles et coups de poker,
Ça vit, c'est la vie, bienvenue dans l'éphémère !

(Savoir-faire)
Dans la nuit, paroles et coups de poker,
Ça vit, c'est la vie, bienvenue dans l'éphémère !


Transcripteur : SLeK
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

14 commentaires (dont 2 archivés)
Petitcurieux Le 18/12/2005 à 20:30
Aussitôt dit, aussitôt fait :)
Tryph Le 18/12/2005 à 23:00
Hop, favoris. Preum's.
tropezsky Le 19/12/2005 à 12:01
Deuz un vrai bonheur !
Yohmgaï Le 19/12/2005 à 22:54
Forte influence Gainsbourg, ou je me fais des idées ?
Tryph Le 20/12/2005 à 07:51
Tu te fais des idées. Si tu en as d'autres, je t'invite à dîner chez des amis^^^
des pêches maud Le 20/12/2005 à 23:09
Le lien avec Gainsbourg n'est pas idiot. Une façon d'appuyer sur les fins de vers, les rimes, musicalement bien sûr y a rien à rapprocher, mais dans le phrasé, y a peut-être bien quelque chose. En tout cas je me régale après n'avoir plus entendu cette chanson depuis 23 ans.
genrestylecomme_com Le 22/12/2005 à 00:14
On croirait les Inconnus: faut qu'tu paies, faut qu'tu craches…
De beaux accords monstrueux.
viddus Le 06/01/2006 à 23:51
Comme le nom de leur label , ce morceau est "épique" !
Margote Le 10/01/2006 à 10:32
Ca me rappelle Gérard Presgurvik, avec la grosse basse dans le fonds.
compin Le 13/01/2006 à 16:54
Lov' on The Biiit…
menez84 Le 15/03/2006 à 19:26
J'admire son élocution. Ca rappelle un peu trop Chagrin d'amour (jusque dans le nom et la pochette). C'est très étrange que tous ces groupes (datés 1980-1983) rappellent Gainsbourg, alors que ce dernier ne s'est vraiment mis au funk qu'avec Love On The Beat… en 1984! Comme si les élèves avaient préparé le terrain du maître…
zolive Le 27/06/2006 à 04:12
Mais comment peut-on retenir des lyrics aussi longues et fouillées ? L'ombre du bloody-mary plane sur le parolier…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !