Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Chérie - Je ne suis qu'une rose

Voir du même artiste


Titre : Je ne suis qu'une rose


Année : 1968


Auteurs compositeurs : Boris Bergman / Jonadan


Durée : 1 m 43 s


Label : Barclay


Référence : 71226


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je fus bien surprise
Lorsqu'on m'a mise
Dans tes cheveux
Je ne suis qu'une rose
À peine éclose
J'ouvre les yeux

Femme je suis rose
Et je ne vivrai qu'un réveil
Il faut que tu poses
Tes mains sur mon corps de soleil

Tu veux que je donne
Tu m'étonnes, de la douceur
Je ne suis qu'une rose
Et je n'ose t'ouvrir mon cœur

Femme je suis rose
Et je ne vivrai qu'un réveil
Il faut que tu poses
Tes mains sur mon corps de soleil

Je fus bien surprise
Lorsqu'on m'a prise
De tes cheveux
Je n'étais qu'une rose
À peine éclose
Je ferme les yeux
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
milou-milou Le 15/01/2006 à 19:29
musique de Jonadan (un chanteur auteur compositeur de l'époque) ; paroles
de Boris Bergman

Barclay 71226
pour la musique je trouve aussi Michel Jourdan ( c'est sans doute le même gars)

Les 4 titres du 45 tours sont
Chatte de velours (Bergman (B.) et Rinaldi et Rego)
Je ne suis qu'une rose (Bergman (B.) et Jourdan (Michel)).
Je voudrais aimer à tous vents (Bergman (B.) et Roy (H.)).
La Venus aux parfums (Bergman (B.) et Bernholc (M.))
jihemji Le 15/03/2007 à 18:26
Je confirme le commentaire de Milou-Milou et j'ajoute:
Année:1968.
Claude Bukowski Le 13/09/2010 à 21:45
Une façon de chanter légèrement faux, des dissonances dans l'accompagnement, des éclats de cuivres : une forte influence du psychédélisme pour cette chanson. (A transférer dans le nouveau Psych'n pop, peut-être ?)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !