Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bob & Virginie - Nos générations

Voir du même artiste


Titre : Nos générations


Année : 1977


Auteurs compositeurs : Gérard Tempesti - C. Aury - Gérard Tempesti


Durée : 2 m 57 s


Label : Vogue


Référence : 140202


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

12 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Moi, mes dix-huit ans, c'était les Platters
On dansait sur « Only you »
Le temps des copains, des surprise-parties
Des premiers flirts de la vie

Moi, mes dix-huit ans,c'est Alice Cooper,
Les Rolling Stones et Mick Jagger
Les festivals pop en Harley-Davidson
Les sonos poussées au maxi

J'avais besoin de quelqu'un dans ma vie

J'étais blasée des plaisirs d'aujourd'hui

Refrain
Et puis un jour on s 'est rencontré
Nos deux générations se sont croisées
Tu m'as souri, on s'est regardé
Et notre belle histoire a commencé
Et puis un jour on s 'est rencontré
Nos deux générations se sont aimées
On a dansé, on s'est enlacé
Sans s'occuper du temps et des années

Moi, mes dix-huit ans, c'était « Les tricheurs »
Le premier film de JamesDean
Le temps des westerns de Gary Cooper
Les samedis soir au ciné

Moi, mes dix-huit ans,c'est « Emmanuelle »
« Les valseuses » et « Histoire d'O »
Il n'y a plus d'histoires romantiques
Mais beaucoup de films érotiques

J'avais besoin de quelqu'un dans ma vie

J'étais blasée des plaisirs d'aujourd'hui

Transcripteur : outyophis
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

13 commentaires (dont 1 archivé)
beuh?! Le 04/07/2005 à 11:29
Mais ?! Vous en trouvez encore, des trucs comme ça ? La source serait-elle donc intarissable ?
Lèz Le 04/07/2005 à 18:53
tiens un disque VOGUE
outyophis Le 09/07/2005 à 12:33
Voilà les paroles: [Merci]
youpi la vie ! Le 11/07/2005 à 19:46
Ah les Français et l'air du temps… Alice Cooper était dèja au creux de la vague en 1977, non? Enfin bon, l'important c'est de participer!
Mout! Mout! Mout! Le 12/07/2005 à 04:25
oui, euh… depuis quand "Les Valseuses" sont classées film EROTIQUE?? je sais bien qu'il y a qques petites scenes déconseillées aux enfants, mais enfin, le but d'un film erotique est quand même d'émoustiller sexuellement la personne qui regarde, non?? Là, euh, sans vouloir dire, il y a quand même une histoire et tout ça… Et puis, on n'est ps bien là? à la fraîche…
quiritquirit Le 15/07/2005 à 12:42
Les Valseuses. Erotique ou pas il était – et il est toujours je pense – déconseillé et même interdit aux mineurs dans plusieurs pays. Certification: Finland:K-18 / Sweden:15 / UK:18 / USA:R / West Germany:18 / Norway:(Banned) (1974). D'ou, cette perception pour eux.
Snark Hunter Le 28/07/2005 à 17:14
Moi, mes dix-huit ans,c'est « Emmanuelle »
« Les valseuses » et « Histoire d'O »
Il n'y a plus d'histoires romantiques
Mais beaucoup de films érotiques


Il est vrai que "Les valseuses", c'est tout de même l'archétype du film romantique, c'est bien connu !…
Colonel Le 14/08/2005 à 02:36
Quel soin apporté aux rimes.
ereve Le 24/11/2005 à 14:03
Oui, oui, oui! Ma sœur écoutait ce truc là. Inoubliable ! J'avais 9 ans. Je l'ai fredonné des dizaines de fois sans vraiment comprendre ce que je chantais. Hop dans mes favoris. Encore, encore… Que sont-ils devenus ? Il me semble tout de même vraiment que ca a connu sa part de succés. Est-ce que quelqu'un en sait un peu plus ?
paatrick Le 05/05/2007 à 06:54
à la fin c'est fatiguant la repetition du refrain
le Ratou Le 21/04/2009 à 16:08
"Les tricheurs", c'est 1958, il est donc né en 1940. "Emmanuelle", 1974, et elle est née en 1958. Ca leur fait 18 ans d'écart : donc bien une génération.
Claude Bukowski Le 02/10/2013 à 21:01
De mon temps, une génération, c'était trente ans, pas dix-huit.
C'est du moins ce que m'avait enseigné ma grand-mère, qui ne disait pas que des conneries.
Quoique… à bien y réfléchir…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !