Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Depeche Mode - It's called a heart

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : It's called a heart


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Martin L. Gore


Pochette : Tamara Capellaro / T+CP


Durée : 3 m 51 s


Label : Mute


Référence : 102 100


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

There's something beating here inside my body
And it's called a heart
You know how easy it is to tear it apart
If I lend it to you, would you keep it safe for me
I'll lend it to you, will you treat it tenderly
There's something beating here inside my body
And it's called a heart

There's a sun shining in the sky
But that's not the reason why I'm feeling warm inside
The answer isn't classified- it's my heart
From the moment I started
I tried to be good about it
Yes I've tried my best
And more or less, I spoke from my heart

There's a lot to be learned
And you learn when your heart gets burned

There's something beating here inside my body
And it's called a heart
You know how easy it is to tear it apart
If I lend it to you, would you keep it safe for me
I'll lend it to you, will you treat it tenderly
There's something beating here inside my body
And it's called a heart

Hearts can never be owned
Hearts only come on loan
If I want it back
I will take it back
I'll take my heart

But I will try my best
And more or less
I will speak from my heart
Yes, I will speak from my heart
Speak from my heart

There's a lot to be learned
And you learn when your heart gets burned

There's something beating here inside my body
And it's called a heart
You know how easy it is to tear it apart
If I lend it to you, would you keep it safe for me
I'll lend it to you, will you treat it tenderly
There's something beating here inside my body
And it's called a heart
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

12 commentaires
gorguedyl Le 20/05/2005 à 22:23
Vraiment un titre terrible, surtout les claviers…Du Grand Martin Gore
spread-is-wing Le 21/05/2005 à 14:07
C'est l'un des titres inédits (à l'époque) de la compilation "The Singles 1981-1985".
Un bon titre moins connu…
ced warning Le 21/05/2005 à 14:11
Excellent ! Il existe une version maxi également de ce titre.
luciejudith Le 22/05/2005 à 18:29
y'a du "master and servant" dans l'air….Mais c'est Depeche Mode sans aucun doute!!
supergrobo Le 22/05/2005 à 21:54
YEEEEEEEES ! c'est beau ,c'est grand , c'est une chanson fantastique.Depeche mode à fait vraiment très fort avec ce morceaux que je possede en 45tours et sur la compil du groupe "THE SINGLES 81 -85"BIDE ET MUSIQUE fait vraiment dans la progression musicale retro ca c'est la classe !
goudurisk Le 23/05/2005 à 09:48
WIIIIIIIIZZZZZZZZZZ :o)
Et beh, on l' a attendu un bon moment le 4ème titre de DM dans la base. Choix très judicieux because ce titre n'est pas très connu du public et pourtant assez symbolique du groupe dans cette période (les années assez indus de M Gore alors domicilié à Berlin, encore Allemagne de l'Est à l'époque)
Ultra Le 25/05/2005 à 17:36
Indémodable :) fallait la faire celle là, pour un titre qui a 20 ans c'est mega top et la sonorité toujours au top, quelle claque pour l'époque !
des pêches maud Le 02/12/2005 à 21:27
Une grande époque pour le groupe qui allait se conclure avec le superbe "Black celebration" en 86. Après, comme l'indiquait le titre de l'album de 87 "music for the masses", le groupe allait se faire définitivement connaître du grand public, c'était bien aussi, mais plus aussi expérimental.
Peaudourse Le 16/06/2006 à 16:19
Euh… je ne suis pas sur de comprendre tout à fait l'esprit de ces posts… Second degré ?
Excusez-moi mais "It's called a heart" est sans doute le plus mauvais Single que DM aie jamais sorti… parce qu'en 1985, ils avaient déjà atteint une certaine maturité. Successeur de "Shake the disease", cette chanson ne tient à mon avis absolument pas la route !
L'intêret du single résidait dans ça face B "Fly on the windscreen", qu'on retrouve retravaillée et remixée dans l'album "Black Celebration".
Wallaby01 Le 17/08/2007 à 00:25
ahhh oui, toute une époque. Du bon Depeche Mode… indémodable.

Oui je confirme qu'il existe une version maxi vinyl de ce morceau, en au moins 2 éditions dont une en vinyl bleu transparent!
Il y a également une version maxi CD.
benhey Le 22/02/2012 à 12:08
Je confirme le post de "Peaudourse".
It's a called a heart est généralement considéré comme l'un des pires titres jamais sortis par DM.
De l'aveu même du groupe c'était faire machine arrière que de sortir ce single, surtout après le superbe et trés mélodique Shake the Disease. Alors certes le son est typique du DM de ces années-là, mais de là à en faire un grand titre… Pour moi une horreur ! Et le clip dans des champs de maïs était du même niveau….
hre mgþýe Le 22/02/2012 à 16:04
    Effectivement, cette chanson a été imposée au groupe, ou plutôt sa présence en face A, puisque DM voulait que ce soit « Fly on the windscreen » qui ait la vedette, mais la maison de disque a refusé vu que cette chanson commençait par « Death is everywhere » et que ça risquait de choquer les gens. DM a effectivement toujours proféré ne pas aimer cette chanson, pourtant excellente…

    Il leur est arrivé un peu la même chose avec « But not tonight », au départ face B de « Stripped » et promue au rang de face A contre l'avis du groupe.

    Quand aux goûts et au couleurs… Pour ma part parmi les chansons que j'aime le moins, et que je saute systématiquement, se trouvent « Strangelove » (pour moi la chanson la plus insignifiante de leur répertoire, texte culcul, synthés platouillards et mélodie à trois balles) et « Enjoy the silence » dont je n'ai jamais compris le succès… Par contre j'adore celle-ci, surtout en version longue. Comme quoi…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !