Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jean Amadou et Maryse - Il y a des jours

Voir du même artiste


Titre : Il y a des jours


Année : 1992


Auteurs compositeurs : Jean Amadou / Romano Musumarra


Durée : 3 m 11 s


Label : BMG


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

13 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

[Maryse]
Y a des jours
Où tout me parle de toi
Un livre, un arbre, un parfum
Ou même le silence

[Jean Amadou]
Il y a des jours
Où un nuage
Modelé par le vent
Prend furtivement la forme de ton corps
Avant de redevenir nuage

[Maryse]
Que pourrais-je te dire qui n'a pas été dit
Ce que j'éprouve me paraît plus fort
Que tout ce qui a été vécu depuis que le monde existe
J'aime tout en toi, sans restriction
Sans réserve
Tu as une façon de plisser le nez avant de rire
Deux petites rides qui naissent entre les yeux
Et dont je suis jalouse
Quelle est cette joie dans ton rêve
Et dont je suis exclue

[Jean Amadou]
J'aime tout en toi
Sans restriction et sans réserve
Les cris que tu étouffes en mordant ta main
Quand nous faisons l'amour
Le premier regard que tu poses sur moi le matin
Même tes défauts
Surtout tes défauts

[Maryse]
J'aime l'amour que j'ai pour toi
Il me nourrit
Il est l'eau de mes racines

[Jean Amadou]
J'aime les couleurs de tes yeux
Du noir fâché
Au vert qui pardonne

[Maryse]
Y a des jours
Où je voudrais ne pas te connaître
Afin de pouvoir te rencontrer à nouveau
Pour la première fois

[Jean Amadou]
Quand l'univers n'était encore qu'une boule de feu
Notre rencontre était déjà programmée
Et les atomes ne se mettaient en place
Que pour préparer l'instant où j'ai pris ta main
Et où tu ne me l'as pas retirée

[Maryse]
Tu m'as appris qu'en amour
Il n'y a ni faute ni péché, ni orgueil
C'est la seule liberté qui se moque des chaînes
Le seul égoïsme qui se partage
La seule explication qu'on ait trouvé à la vie

[Jean Amadou]
Même quand nous ne serons plus là
Même quand cette terre ne sera plus qu'un désert de glace
Je t'aimerai encore

[Maryse]
Si mon amour devait se limiter à la durée de ma vie
Ce ne serait qu'un amour ordinaire
Tu m'a appris à détester l'ordinaire
À mépriser le banal
Et à bannir les habitudes

[Jean Amadou]
Y a des jours
Où je voudrais ne pas te connaître
Afin de pouvoir te rencontrer à nouveau
Pour la première fois

[Maryse]
Y a des jours

Transcripteur : mouke
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

24 commentaires (dont 9 archivés)
Lara Tatouille Le 03/04/2005 à 22:32
Maryse Gildas ?! Ouh la, attention Philippe, Jean Amadou guette….. :))
mon oncle ben Le 05/04/2005 à 21:23
Ahhh!!! Ce Jean Amadou… Quel bel homme!! Lui, il sait parler aux femmes!!
Ciaopeople Le 09/04/2005 à 18:39
Ha non ! S'il-vous-plait pas de déterminisme sirupeux dans un monde froncièrement quantique … Merci.
ereve Le 23/08/2005 à 10:28
"Quand l'univers n'était encore qu'une boule de feu; Notre rencontre était déjà programmée; Et les atomes ne se mettaient en place; Que pour préparer l'instant où j'ai pris ta main; Et où tu ne me l'as pas retirée". Il en fait pas un peu trop là Jean ? C'est très métaphysique tout ça. Peut-être pas idéal pour emballer les filles. Je suis sûr qu'on peut trouver quelque chose de plus simple.
gamopy Le 23/08/2005 à 20:20
Alors là total respect!!!On a dépaassée les limites si toutefois elles existent.
Phatal Le 07/11/2005 à 17:04
Ce disque a au moins une vertue, il a du être facile d'en transcrire les paroles.
Snark Hunter Le 07/11/2005 à 17:07
Z'êtes rien que des sans-cœur ! Moi, je pense avant tout à ces pauvres cris qui meurent étouffés lorsqu'elle mord sa main, quand ils font l'amour… Hein ?! Qui c'est-y qui va z'en parler, de tous ces pauvres cris innocents ?! Ô cruel destin ! Et que fait donc la police ???
Edym Le 10/02/2006 à 12:01
"Quand l'Univers n'etait encore qu'une boule de feu". C'etait quand ca deja? Surement pas avant le Big Bang. Mais 10^-43 secondes apres le Big Bang, l'Univers etait deja "infiniment grand", donc surement pas confine a une boule, et surement pas en feu. Et puis ils nous disent qu'il y avait des atomes au moment de la boule de feu. A verifier avec les physiciens, mais il me semble que si boule de feu il y a eu, les lois de la thermodynamique etaient telles qu'il ne pouvait y avoir au meme instant d'atomes, qui ne sont apparus que *bien* plus tard. Y'a d'la sornette dans la chansonnette…
compin Le 09/04/2006 à 23:31
L'amour analysé et traduit par Michel Chevalet.
FrVi Le 10/02/2008 à 23:28
C'est… comment dire?… Exagéré!. Oui, c'est ça!
Astorpiazzola Le 11/08/2009 à 14:13
Mon Dieu comme il faisait déjà vieux Jean Amadou en 92 !
Louve62 Le 24/10/2011 à 01:15
hummm superbe belle voix langoureuse, enivrante…

Je lui souhaite un aurevoir et un bon voyage pour son grand départ !!!
lioyo Le 24/10/2011 à 01:17
Adieu monsieur Amadou il n'y a pas que le bébette show qui vous regrettera
monrealexpress Le 25/10/2011 à 00:51
C'est complètement love ……….. L'orchestration vous propulse directement à l'étage 47 de la Millenium Tower de l'amoûûûr ….
Trocol Harum Le 22/04/2014 à 10:04
Il y a quatre versions différentes de cette chanson, celle-ci par Jean Amadou et Maryse en duo, une par Maryse seule, une autre par Jean Amadou seul et enfin un instrumental !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !