Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Gilles Martin - Mes crises de foi

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Mes crises de foi


Auteurs compositeurs : Jacques Lutinier / Gilles Martin


Pochette : illustrations : Michel Marionnet / photo : Pierre-Alain Mack


Durée : 3 m 21 s


Label : Pyramid


Référence : MX 1783


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

17 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

On m'a tant raconté d'histoires à la graisse d'oie
Quand j'étais petit déjà, on me disait "prends garde
Lave tes dents, mouche ton nez, mais n'y mets pas les doigts
Dis bonjour à la Dame, le petit Jésus te regarde"
On fit ainsi de moi
Un bon garçon, ma foi
Mais qui de plus en plus faisait des crises de foi.

Domine dominum
Hepatoum nostrum

Il y a tant de bigots qui m'ont fait chocolat
Tellement de religieuses qu'étaient pas du gateau
Tellement de bons croyants qui m'ont fermé les bras
Que j'ai abondonné mes illusions très tôt

J'ai appris grâce à Dieu le plus beau des métiers
Pour faire des fricassés, grenouilles de bénitier

Domine dominum
Hepatoum nostrum

J'ai connu tant et tant de culs bénis véreux
Qui voulaient m'expliquer la loi de charité
Comment feraient les riches pour être généreux
Si y avait pas les pauvres pour en profiter ?

Toi le premier qui passe
Ne leur tends pas la main
Ces faux-culs se réservent pour l'amour du prochain

Domine dominum
Hepatoum nostrum

J'ai vu de faux curés bénissant des canons
Et buvant des canons pour fêter la curée
Puis faisant des grimaces et des génuflexions
Comme s'il prenait vraiment Jésus-Christ pour un con

J'étais resté, je crois, un bon garçon, ma foi
Qui n'en finissait pas de faire des crises de foi

Domine dominum
Hepatoum nostrum

Mais un jour apparut un type aux cheveux longs
Un type aux cheveux blonds, vous voyez qui j'veux dire…
Il s'assit dans un coin, écouta ma chanson
Sur ses lèvres je vis l'ébauche d'un sourire
Puis comme tous les copains, il frappa dans ses mains
Notre drole de chapelle paraissait l'enchanter
Il battait la mesure, et quand vint le refrain
D'une voix d'outre-ciel, il se mit à chanter :

Domine dominum
Hepatoum nostrum

Et bien vous me croirez ou ne me croirez pas
Ou bien c'est un miracle ou bien ça n'en est pas
Mais je suis devenu un bon garçon, ma foi
Qui depuis ce jour là… n'a plus de crise de foi !
Ite Hepatoum est…

Transcripteur : morphee
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
davidr Le 24/12/2003 à 11:24
Trop bon… bravo à l'auteur :) (ca y est, mes convictions sont dévoilée) !
vvfd Le 08/08/2004 à 12:23
Texte de reference ! Tout y est le fond la forme, le serieux l'humour (J'ai vu de faux curés bénissant des canons Et buvant des canons pour fêter la curée), l'humanisme tout, un genie je vous dis !
georges.abitbol Le 31/10/2004 à 12:18
Le rythme de batterie et de piano au debut est presque le meme que "London Calling" des Clash ! Rock'n'roll !
Djanik77 Le 27/02/2005 à 12:02
Ouais, un peu facile quand même…
Edym Le 28/01/2007 à 11:50
"Il était une foi … la mienne" (très courte chanson de Raymond Devos).
Kevin Brandon Song Le 09/09/2012 à 12:01
Dans le même style que Rose Massy chantant " La foie , connais plus , mon foi , connais pas "

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !