Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jacques Hourdeaux - Le petit garçon et le routier

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Le petit garçon et le routier


Année : 1977


Auteurs compositeurs : D. Roal - B. J. Burnette - R. Sovine - T. Hill / Adaptation : Jacques Hourdeaux


Durée : 4 m 52 s


Label : Pink Elephant / Festival


Référence : SPX 243


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

124 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je ne crois pas qu'on se connaisse, vous et moi. Mais je suis à peu près certains qu'on a bien du se rencontrer. Quelque part sur la route, dans un pays quelconque, vous au volant de votre voiture,
moi dans la cabine de mon semi-remorque. Oui je suis routier, routier international. J'aime l'aventure et j'ai roulé ma bosse au quatre coins du monde. J'en ai passé des frontières, et bouffé des kilomètres de poussières, de boue ou de neige

À cette époque-là, je faisais la ligne sur les routes de Californie. C'est là que m'est arrivée cette étrange histoire. Je venais de loin, je conduisais depuis trop longtemps, et la fatigue commençait de se faire sentir. J'hésitais à réveiller le copain qui dormait dans la couchette. Pour me tenir compagnie, j'avais branché le radio-téléphone de bord, le mobilophone comme on l'appelle aux États-Unis. C'est un appareil qui nous permet, à nous autres les routiers, de garder le contact et de nous entraider en cas de coup dur.

Je venais à peine d'enclencher le canal 27 de la CBR, qui est notre fréquence habituelle, lorsque j'entendis, à travers la friture des ondes courtes une petite voix lointaine qui parlait. Une petite voix d'enfant qui appelait.
« - Allô, Allô, les routiers, ici Teddy, Teddy Bear, m'entendez-vous ? Ici Teddy, répondez-moi. »
Je basculai l'inverseur sur émission et questionnai à mon tour.
« - Allô, Allô Teddy, ici la route. D'où appelles-tu ? Que veux-tu ? »
La voix du gamin répondit, un peu plus proche.
« - Ici Teddy, j'appelle les routiers.
- Je t'entends, Teddy. Que veux-tu ?»

« - Je suis tout seul, je m'ennuie, et je voudrais parler un peu avec vous. Je vous appelle avec le radio-téléphone de mon papa. Cet été nous avons eu un très grave accident, et je suis toujours dans mon lit. Le docteur dit que je pourrais remarcher un jour, mais que ce sera sûrement très long. J'habite une maison tout près de l'autoroute. Je suis souvent seul le soir, car maman est serveuse dans un hôtel, pour nous faire vivre. J'ai perdu mon papa dans l'accident qui a détruit son camion et qui m'a cloué au lit. Il m'emmenait de temps en temps pour des petites courses. Et maintenant il ne vient plus jamais de routiers par ici. Alors j'essaye de vous accrocher avec le radio-téléphone qui nous reste, pour vous parler un petit peu, quand vous passez sur l'autoroute. »

Je ne suis pas une fillette, mais il me sembla soudain que mes yeux se brouillaient, que j'y voyais moins bien. J'arrêtais le moteur au premier embranchement venu, et je sortis ma carte.
« - Dis-moi, Teddy, où habites-tu exactement ? »
Le petit me situa sa maison. J'avais de l'avance sur l'horaire, je remis en marche et je sortis de l'autoroute. Bien que j'aie foncé pour arriver chez lui, je n'étais pourtant pas le premier.
Bon sang, six énormes bahuts m'y attendaient. Six copains avaient entendu notre conversation et m'avaient devancé, d'autres arrivaient encore. Je réveillais mon coéquipier qui n'en croyait pas ses yeux. On est tous entré, on a sorti Teddy de son petit lit, et se fut vraiment la fête. Chacun voulait le porter, l'asseoir derrière son volant, le cajoler. Le gosse rayonnait. On lui donna un tas de bricoles qu'on avait dans nos cabines, et puis il fallut bien penser à repartir.

Je le remis dans son lit, après l'avoir embrassé une dernière fois. Je grimpais sur mon siége et je tirais le démarreur. J'ai vu plus d'un dur qui détournaient la tête. On lui promit que chaque fois que l'on passerait sur l'autoroute, on klaxonnerait d'une certaine manière afin qu'il nous entende. On se quitta enfin

Je n'avais pas fait trois kilomètres que le mobilophone crépitait à nouveau. C'était une autre voix, une voix émue de femme et elle disait :
« - Allô les routiers, ici la maman de Teddy, merci les gars, vous êtes, vous êtes de braves types. Bonne route et que Dieu vous protége.
Je n'ai pas pu répondre un seul mot, j'ai coupé le radio-téléphone et alors seulement j'ai chialé, oui. Chialé comme un vrai môme.

Transcripteur : corbo_rouge
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

40 commentaires (dont 2 archivés)
doudoucoincoin Le 14/12/2003 à 21:02
Voici enfin la première partie des histoires de Teddy et les routiers.
ketb Le 15/12/2003 à 21:37
Un seul souvenir, quand j'étais môme, celui de l'écouter en boucle et de chialer à la fin. C'est pas humain !!!
Tryph Le 13/01/2004 à 23:12
Quelles bricoles peuvent donc trainer dans une cabine? Calendrier? [auto-édité pour pas marque vibr… euh rien] Super les cadeaux!
Pilot Le 14/01/2004 à 01:47
Ah, mais ça donne un tout autre à éclairage à l'histoire de patapoil. Maintenant on sait en plus que son papa est mort. C'est quand même surpuissant.
spfvia Le 11/02/2004 à 14:38
Le mobilophone qui crepite, un grand moment!
wwh? Le 04/03/2004 à 16:02
Alors qu'on s'évertue à dire à nos gosses qu'il ne faut jamais dire son nom ou son adresse au téléphone, par CB, ou sur Internet !
popol_la buze Le 13/03/2004 à 20:05
J'ai vécu pendant 20 ans au Creusot, petite ville perdu en Bourgogne où 2 radios assiociatives passait ce morceau en boucle le dimanche durant les 80. C'était Olympe FM et Evasion FM , qui ont fermé depuis.C'est dommage car leur programmation était comme Bet M - sauf le but de B & M est de nous refaire pleurer sur nos paradis perdus.
popol_la buze Le 13/03/2004 à 20:12
Mais il manque la fin , quand les routiers lui rapporte un chiot abandonné sur la route !!! et que les routiers pleurent de joie
Djéd'ail Le 13/04/2004 à 08:55
Oui c'est vraiment un bide presque sans musique, et puisque c'est rare tant mieux.
Lèz Le 04/07/2004 à 17:03
Je savais bien que ça me disait quelque chose
Je l'ai sur un album de country en version américaine
"Teddy Bear" par Red Sovine ça date de 1976
laurelinesdad Le 23/07/2004 à 12:23
Il me semble que Max Meynier passait ça le soir dans les Routiers sont Sympas… de quoi mettre une ambiance du feu de dieu sur les toroutes.
Beatlechris Le 02/09/2004 à 03:42
Oui Max Menier l'a souvent passé! J'ecoutais souvent son emission le soir. Mon pere avait ce disque, il etait routier. Apres sa mort je me le passait souvent en chialant (lol le mec qui cherche a faire pitié). Plus tard j'ai trouvé l'album en K7 (je l'ai tjrs). Et tout n'est pas du niveau de cette larmoyante histoire. Mais ce fait remonter des souvenirs tout ça (moi au fond de mon lit en ecoutant ça le soir en attendant le retour de mon pere)
Zigooto Le 10/11/2004 à 12:00
Dis-Donc c'est un titre pour Macha, par pour Max Meynier !
Connaissant les routiers sur la route j'ai néanmoins quelques doutes sur la véracité de cette histoire ! Les camions y nous cèdent même pas le passage quand ils rentrent sur les autoroutes, y mettent pas le clignotant pour doubler, y n'hésitent pas à nous coincer contre le rail de sécurité.. Alors pour les cadeux, j'y crois pas trop : peut être un code de la route ?
Colombin Le 10/11/2004 à 12:06
La vie est dure avec les routiers. Heureusement dieu les protège. Sacré Teddy, tu leur as joué un bien vilain tour !
Ce morçeau nous rappelle combien les routiers ont un rôle social à jouer dans le quotidien des français. Un de mes petits cousins voulait être routier quand il était plus jeune. Maintenant il est fraiseur à Rennes. S'il avait entendu cette chanson, il se serait accroché à sa vocation. Enfin, tout cela est du passé. Mais je suis fier de ces routiers qui s'arrêtent sur leur trajet pour donner un peu de tendresse à un miséreux. Bravo les mecs ! Et bonne route !
Lèz Le 23/11/2004 à 20:03
au fait c'est le même Jacques Hourdeaux qui a écrit l'école est finie pour Sheila ?
deesnay Le 25/02/2005 à 14:43
popol_la buze: "2 radios assiociatives passaient ce morceau en boucle […] qui ont fermé depuis." Tu m'étonnes !
Noway Le 09/03/2005 à 03:10
P***** c'est bête mais j'ai tjs une larme qui coule en écoutant cette chanson. Faut dire que la première fois que je l'ai entendu j'étais seul dans mon lit, aussi. Bref. Moi j'l'aime bien, et faut pas dire le contraire ;)
groundz Le 03/04/2005 à 21:18
Il est navrant qu'une femme veuve avec un enfant handicapé doive aller servir dans un hôtel le soir et laisser seul son enfant simplement pour le faire vivre. C'est ca les USA, pas de protection sociale. Heureusement que ce pauvre petit Teddy a réussi à accrocher des routiers sympas… et moi qui ne suis pas une fillette il me semble soudain que mes yeux se brouillent et que j'y vois moins bien…
randodan77 Le 04/04/2005 à 07:42
Devant tous ces commentaires, reste-t-il une petite place ?
1977, je le l'avais jamais entendu. Cette histoire sur un air Folk, ça tortille les tripes et comme le routier, j'ai chialé !
monrealexpress Le 20/04/2005 à 11:50
Les routiers sont sympas !
sandy123 Le 26/04/2005 à 15:57
c'est la première fois que je l'entends. J'en ai les larmes aux yeux! Magnifique!
milou-milou Le 18/05/2005 à 09:08
On dirait la musique de Bouquet of Roses , j'attendais la voix de Clint Eastwood…
Azonip Le 07/06/2005 à 23:45
De la tendresse, du pathétique juste ce qu'il faut ! Pourquoi faire des chanson à thèse après ça ? On l'aura compris les routiers sont SYMPA ! Ah j'ai un appel sur mon mobilophone…
Rutabaga_radioactif Le 22/06/2005 à 20:34
Je devrais pas… mais cette chanson me fait hurler de rire à chaque fois. "Je ne suis pas une fillette" (moi j'aurais mis "gonzesse" pour faire plus vrai.). Bref je repars rire dans mon coin, cours Teddy, cours..
Thorn Le 17/07/2005 à 10:04
Si le môme était seul à la maison et cloué au lit, comment ils sont rentrés, les routiers ? Ils ont défoncé la porte ? Ou alors, la mère pas prudente laisse la porte ouverte quand elle part bosser… :o)
ctulhu Le 17/07/2005 à 23:29
Diable, demain je quitte mon boulot et je passe mon permis poids lourds!
kalimoucho Le 17/07/2005 à 23:57
Il arrête le moteur pour consulter sa carte… Je n'ai jamais vu un routier avoir besoin de s'arrêter pour consulter une carte. Belle leçon de sécurité routière donc, mais que je n'ai pas encore vu mettre en pratique par les nombreux routiers sympas qui m'ont pris en stop (d'autant plus sympas que, pour des raisons évidentes d'assurance, leur entreprise ne les encourage pas à prendre des auto-stoppeurs).
Et moi non plus je n'ai pas pu retenir ma larme bien que je ne sois pas non plus une fillette.
Jihem77 Le 05/08/2005 à 12:48
Tous les Noels chez mes beaux parents, ma petite femme exige qu'on l'écoute… alors on finit par la connaitre… ce qui me fait rire c'est qu'en fait ce n'est que la traduction littérale d'une chanson US…. pas de doutes….
ereve Le 07/11/2005 à 09:25
Oh oui Jacques, fais nous encore le coup du mobilophone comme on l'appelle là-bas. Il a peut-être eu du mal à dormir le mome s'ils ont tous klaxonné à chaque fois qu'ils sont passés devant chez lui.
san ku kai Le 29/04/2006 à 21:28
et bien elle est terrible cet chanson
realcom94 Le 23/05/2006 à 18:27
Une p'tite pensée pour Max qui vient de prendre le grand Ruban, Salut l'ami
cmoi86 Le 24/05/2006 à 10:33
une pensée pour cet homme simple au grand cœur qu'etait le grand MAX qui a marqué mon adolescence qui vient de nous quitter
fsstv Le 12/07/2006 à 21:28
il existe une autre version de cette chanson chante par John Star - Le Routier Et L'Enfant
pratiquement les meme paroles mais chante par un quebecois
arti95 Le 12/08/2006 à 02:50
Moi je ne disais pas la meme chose à la cibie. c'etait plutot "les routiers sur l'autoroute et leurs femmes sur ma biroute " lol.
stef60530 Le 12/01/2007 à 10:21
Ce poéme de la route je l ai entendu pour la premiére fois sur une CB quand j avais 10 ans. Je viens juste de la retrouver par hasard et comme la premiére fois je n ai pas pu retenir mes larmes. Merci quand même a John Starr pour la version originale en quebéquois.
moustelle Le 01/04/2007 à 11:40
J'adore cette chanson sur Teddy, et celle aussi de Teddy et du chien !! C'est vrai que ces chansons font pleurer, mais elles sont magnifiques et tellement émouvantes !! Les routiers ont vraiment du cœur !!
jeaulau Le 22/10/2010 à 20:51
jeaulau: je ne connaissais pas cette chanson et je l'ai entendue cette apres midi sur la radio locale de a ville et je peux vous dire que j'ai été boulverser par cette chanson j'en avais la chair de poule. Bravo a son auteur et merci pour cette magnifique chanson. Cette chanson est-elle une invention ou une histoire vrai ,j'aimerai bien savoir. Apres l'avoir entendue il y a fallut que j'en sache plus et je voulais savoir qui l'avais écrit.MERCI
zizou57 Le 19/08/2013 à 13:47
je connais cette chanson depuis sa parution en 1977. j'avais alors 19 ans. De la réentendre aujourd'hui me serre toujours la gorge et les larmes montent encore.Merci pour cette bouffée d'émotions presque 40 ans plus tard

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !