Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Groovie & Prouters - Le Petit Despote

Voir du même artiste


Titre : Le Petit Despote


Année : 1980


Auteurs compositeurs : Groovie & Prouters / direction musicale et arrangements : Pino Marchese / Production : Jean Van Loo


Pochette : Christian Caumon


Durée : 4 m 4 s


Label : Aavalanche


Référence : AAV 501


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

42 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

- Hé p'tit ! T'as quel âge?
- Moi monsieur? J'ai 13 ans !

J'espère devenir champion olympique
Mais j'pige rien aux mathématiques
J'lis Bob Flappy, Bibi Fricotin
J'tombe amoureux de ma prof de latin (hin-hin-hin)
De ses doux yeux, de ses cuisses de satin
Bande décimée du petit Tintin
Balzac, ses Chouans, dans une lecture expliquée
Entre les lignes et sous mes phares iodés (é-é-é)

C'est un p'tit despote
Qui n'a pas de pote
Qui s'fait descendre et qui n'a pas la cote
Dessous les spots
Il a la tremblote
Because l'est mal dans sa culotte
La la la la la la la, la la la

- Hé ! hé grand, t'as quel âge?
- C'est à moi que tu causes, petit?
J'ai 16 ans !
- Ah bon, toi aussi…

Je me tire et je fais la route
De chez moi à l'usine de choucroute
J'lis Bob Morane et Nick Carter
J'pars en vacances sur le bord de mon père
Je suis tout petit, j'ai des complexes
C'est moi qu'on cave et c'est moi qu'on vexe
Les premières boums, les premières pelles
Au jus d'orange et au rimel

C'est un p'tit despote
Qui n'a pas de pote
Qui s'fait descendre et qui n'a pas la cote
Dessous les spots
Il a la tremblote
Because l'est mal dans sa culotte
La la la la la la la, la la la

- 20 ans !

J'aime mon pappy pour son génie
J'aime Eugénie pour son parti
Super pappy, tout à coup, l'est parti !
Sans dire au revoir, c'est malpoli !

- Dans le flip métaphysique de la remise en question pathologico-intellectuallo-freudo-malinowskienne…

Je redécouvre les jolies choses
Qu'il faut gratter pour qu'elles se souviennent
J'lis dans mon corps
J'fous en l'air mes poèmes
J'carbure à l'intraveineuse de chants d'oiseaux
looked of chrysanthèmes

Tam tam ta da dam
Ta da dam
Je t'aime
ad lib

Transcripteur : morphee
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

21 commentaires
Sa Sainteté Le 01/09/2003 à 12:09
Quelqu'un sait quelque chose sur ce groupe? Je m'interroge notamment sur le sens de "prouters"
José Vergas Le 01/09/2003 à 12:09
Faut qu'il se rassure, il y a des champions olympiques qui ne pigent rien aux Mathématiques, il a ses chances.
Celà dit cette chanson est un grand moment surtout quand il parle de l'usine de choucroute et des intraveineuses de chants d'oiseaux.
Pour sa sainteté ne crois tu pas que Groovie c'est celui de gauche et Prooters celui de droite à moins que cela ne soit le contraire ou bien vice et versa ou bien réciproquement
morphee Le 04/09/2003 à 22:59
J'avoue que je n'ai pas tout compris malgré quelques jeux de mots élucidés : "Balzac s'échouant" [ses Chouans], "j'pars en vacances sur le bord de mon père [de la mer], "C'est moi qu'on cave et c'est moi qu'on vexe"].. Par contre le dernier couplet est incompréhensible…"Lukidov chrysanthèmes" ?
Tryph Le 14/09/2003 à 20:37
Lukydov? Probablement "lucky dove", colombe veinarde, mais bon… nous resterons circonspects. C'est génial.
Pilot Le 08/10/2003 à 01:41
Cette chanson m'a hypnotisée et m'obsède. Tout me fascine : la pochette, les musiques, les paroles, le nom du duo… J'y pense souvent dans la journée au boulot et quand je me connecte le soir sur B&M, je fonce dans la liste des artistes pour revoir la pochette et relire les paroles… Vivement qu'elle repasse. Peut-être qu'elle sera au top50 cette semaine ?
Ano Le 23/12/2003 à 01:00
L'adolescence en 3 minutes…
Pilot Le 08/03/2004 à 21:51
Ouaaa. Quelle tuerie. La moitié du plaisir vient de l'attente, certainement. Mais quand même, quelle claque ce truc !
Ciaopeople Le 03/08/2004 à 21:13
Pas aussi percutant que "Les vacances le Léon Bouton" ce second titre n'est quand même pas si mal ! Je regrette de ne pas ensavoir plus sur ce groupe…
lezeb Le 21/09/2004 à 19:27
Du concentré de merveille! Quel génie, quelle inventivité. On dirait pas que c'est si vieux… Comment se fesse?
M4squer4de Le 15/10/2004 à 23:17
Faut enchainer ça avec "stop ou encore" de Plastic Bertrand et on obtient le sens de la vie (^_^)
Canardouin Le 17/10/2004 à 23:42
les rimes sont un peu faciles… il n'y a pas que les maths qui lui pose problème ! Olalala
Djéd'ail Le 23/10/2004 à 19:07
Il y a eu une recherche certaine dans l'enchaînement du premier paragraphe :
"…ses cuisses de satin
Bande dessinée…"
avec un arrêt avant dessinée…
scaracrabe Le 27/10/2004 à 06:29
il a presque la voix de casimir le gars
piaboy Le 16/11/2004 à 00:44
je suis tout à fait d'accord avec scaracrabe !
Orsia Le 26/11/2004 à 19:32
Je crois qu'il y a une petite erreur de transcription… J'ai entendu "flip métaphysique de la remise en question pathologico-intellectuallo-freudo-malinowskienne" (ou "maïnowskienne", si mal prononcé) :))
Mais qui est donc Malinowski? ;p
Lousloen Le 27/11/2004 à 00:03
"J'lis Bob Morane et Nick Carter (?)" Ce sont des comics qu'on trouvait dans les kiosques des gares dans les année 80 (à ne pas confondre avec "je nick (Jimmy) Carter" ….)
Bretzelliquide Le 29/11/2004 à 14:34
C pas possible qu'on fasse ça sérieusement… c'est au moins du second degré. [Tu crois ?]
tannis Le 18/12/2004 à 00:18
Le pôv, obliger de bosser dans une usine de choucroute, l'est tombé bien bas le pti despote !
Rutabaga_radioactif Le 03/01/2005 à 02:31
Oula… The retour of Râteau-man! Faut pas qu'il s'étonne que ça n'accroche pas pendant les boums si il chante ça…
conspo26 Le 17/02/2005 à 10:49
Mince, tomber amoureux de sa prof de latin… La honte!
J'adore! C'est le paroxysme du génie…
Claude Bukowski Le 24/08/2009 à 00:02
Pour Orsia (et les autres bidonautes qui auraient pu se poser la question) : Bronisław Kasper Malinowski est un ethnographe polonais du début du 20ème siècle, considéré comme le père de "l'anthropologie de terrain" ; enfin, je pense qu'il s'agit de celui-ci, vu le contexte ; mais je peux me tromper !

Et sinon, j'entend "loockeed of chrysanthemes" ; bon, Loockeed étant soit du liquide de freinage, soit un constructeur aéronautique américain, on est pas plus avancés vous me direz ; c'était juste pour faire avancer la recherche bidesque.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !