Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique


  Lieu : Péniche Le Marcounet, le 8 avril 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...

Émission Ils ont osé ! - Saison 1 - Numéro 07 (rediffusion)

Voir du même artiste


Titre : Saison 1 - Numéro 07 (rediffusion)


Année : 2003


Auteurs compositeurs : Concoctée par Décibel FM


Durée : 31 m 11 s



Présentation : Claude Barzotti -
Le rital, version italienne


Gérard Lenorman -
La ballade des gens heureux, version allemande


Joe Dassin -
La bande à Bonnot, version italienne


Dalida - Komm zurück
J'attendrai, version allemande

C'est en 1975 que Dalida lance le rétro-disco avec J'attendrai.
Les espagnols, les italiens et les allemands devront attendre 1976 pour en profiter dans leur langue respective.


Françoise Hardy -
Mon amie la rose, version anglaise


Claude François -
Le lundi au soleil, version anglaise


France Gall -
Poupée de cire poupée de son, version italienne


Johnny Hallyday -
Le pénitencier, version allemande

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

6 commentaires
abbey_road Le 21/11/2004 à 14:26
Le pénitencier c'est déjà une reprise alors ça fait la reprise de la reprise! Incroyable! ("The house of the rising sun" des Animals)
Pcmusic Le 27/06/2005 à 00:45
Eh bine Abbey_Road, voici les paroles ; tu pourras t'entraîner dans ton célèbre studio et demander à Yves Lecoq comment imiter Johnny ;-)

Das alte Haus in New Orleans
1964 (A. Price / adapt H. Hellmer) House of rising sun


Das alte Haus in New Orleans
Kennt keinen Sonnenschein
Nur die Armut wollte ständiger Gast
Bei uns zuhause sein

Die Mutter nähte Kleider, Hemden und blue Jeans
Mein Vater war als Spieler bekannt in New Orleans

Ein Spieler wurde auch sein Sohn
Und im Spiel fand er sein Glück
So lebt er in den Tag hinein
Und kommt nie mehr zurück

Oh Mutter du kannst helfen
Ich brauche deinen Rat
Du kannst bestimmt verzeihen
Das Böse was ich tat

Nur die Würfel und auch Karten
Sollten meine Freunde sein
Doch so gern möcht' (?muss) ich tauschen für einen Tag daheim

Kennt auch das alte Haus in New Orleans
Gar keinen Sonnenschein
Für mich bleibt es das schönste Haus
Denn dort bin ich daheim.
25453 Le 28/04/2006 à 14:17
gerard lenorman aurait pu faire l'effort de passer cinq minutes au labo de langues pour améliorer son accent allemand… en plus "klein" en allemand veut dire de petite taille, rien d'autre… en tout cas pas les petites gens… du coup ca plombe totalement sa traduction, quand il parle des kleinen leute c'est un groupe de nains qu'il decrit… les allemands ont du bien s'amuser en entendant ca (mais l'ont-ils entendu?)
25453 Le 28/04/2006 à 14:25
bah oui mais johnny, fallait se renseigner avant: the house of the rising sun avait deja fait l'objet d'une reprise en allemagne… ca donnait "es steht ein haus im westen", chantée par Boris Brown… sûrement sortie très peu de temps avant celle de johnny… du coup ca a du les saouler les allemands d'avoir deux versions allemandes de la meme chanson…
jfpavo Le 05/09/2007 à 09:49
Plutôt la Bande à Jojo que la Bande à Bonnot pour Joe Dassin ?
lavoixdeclaude Le 05/09/2007 à 10:07
aaaaaaah ! quel plaisir d'entendre ce fabuleux titre du beau cloclo ….et cet accent terrible !

Looking at my watch it's almost eight 0' clock,
and it's such a sunny day,
time to hear the news and check up on the world,
then we must be on our way,
though it was a great weekend,
the weatherman was not our friend,
but as we go back to work,
then the weather clears and the sun appears.

Monday morning again,
and the sun is shining in the sky,
though I hate to complain,
when we are free to enjoy the day,
why does the sun always stay away,
and there's no sign of the rain now Mondays here again.
Monday morning again,
when we have to face the cities roar,
Monday morning again,
when we could walk on a sunny shore,
why does the rain pour and pour and pour,
but then the sun will appear when Mondays here again.

Walking in the woods or swimming in the sea,
trying to acquire a tan,
lying in the hay or climbing up a tree,
part of every weekend plan,
when we're far away from crowds,
all we ever see are clouds,
but as we go back to work then the weather clears,
and the sun appears.

Monday morning again,
and the sun is shining in the sky,
though I hate to complain,
when we are free to enjoy the day,
why does the sun always stay away,
and there's no sign of the rain now Mondays here again.
Monday morning again,
when we have to face the cities roar,
Monday morning again,
when we could walk on a sunny shore,
why does the rain pour and pour and pour,
but then the sun will appear when Mondays here again

cependant il y a une erreur a corriger cloclo est décédé le 11 mars et pas avril ….il ne serait jamais mort en Avril !
l'electricien devait passer chez lui le Mardi 14 mars …donc l'histoire aurait été totalement differente !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !