Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Yvan Burger - Bonjour les dégâts

Voir du même artiste


Titre : Bonjour les dégâts


Année : 1984


Auteurs compositeurs : Martial Carceles - Christian Ganou


Durée : 3 m 3 s


Label : Pathé / EMI


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

17 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Na nana nananananana na (x3)

Cette année, je fais du naturisme
Tout nu tout blanc, je prends des risques
Rien que d'la viande et pas de légumes
Et le soleil qui m'allume

Pendant trois heures recto-verso
Trop tard je m'suis brulé la peau
Et j'ai les fesses tellement fragiles
Que pour marcher, je crée un style, bonjour les dégâts !

Stop c'est trop, 3 heures bonjour les dégâts (x3)

Ce soir j'm'éclate, je cours les boîtes
J'ai troqué ma planche à voile contre ma planche à snap
Je break, je scratche, je suis le roi
J'ai les baskets qui accrochent la piste

C'est plein de nanas qui n'me lâchent pas des yeux
Tous les chemins mènent à l'homme
J'ai [? les billes du comtou ?] dans la boîte à gants
Hier soir, elles m'ont creusé à trois, bonjour les dégâts !

Stop c'est trop, trois plans bonjour les dégâts (x3)

Aujourd'hui, j'emballe comme un dieu
J'ai une nouvelle camarade de jeu
En figure libre ou imposée
C'est une vraie croqueuse de santé

Elle aime bien les boules du loto
Avec ou sans les numéros
Ça fait trois jours qu'j'peux plus sortir du lit
Si elle continue, je vire ma cuti, bonjour les dégâts !

Stop c'est trop, trois jours bonjour les dégâts (x3)

Transcripteur : celastus
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

16 commentaires (dont 6 archivés)
DjManolo Le 03/02/2003 à 17:41
Encore une personne issue du petit théatre de Bouvard, ancien compagnon de Mimi Mathy et décédé trop jeune.
misteur.ti Le 06/02/2003 à 18:33
Un de mes cousins m'a raconté qu'il avait vu le premier spectacle des "filles" (Mimie Mathy, Isabelle de Botton, Michèle Bernier) qui s'appelait "le spectacle existe en 3 tailles" (c'était avant le gros n'avion) et qu'après, il avait diné au resto avec son épouse. Ses voisins de table n'étaient autre que Mimi Mathy et Yvan Burger qui ont rapproché leur table et discuté avec eux. Ils en ont gardé un excellent souvenir… Apparament, Yvan Burger valait vraiment la peine d'être connu. Rest in peace, man…
sylicon Le 04/05/2003 à 03:33
J'ai appris qu'il etait decéde mais je ne sais pas de quoi. Que lui est til arrive? Je garde un tres bon souvenir de lui et de ses sketchs au Theatre de Bouvard. Il y a tres longtemps de ca.
thomas-vernet Le 28/03/2004 à 13:01
pour Sylicon. Yvan était homo et il est malheureusent mort du sida…
Steph0908 Le 22/05/2004 à 23:45
Pour thomas : je pense pas qu'il soit de bon goût d'expliquer son déces du sida par le fait qu'il était homo ! Les hétéros sont tout autant concernés que les gays, malheureusement.
bips21 Le 21/06/2005 à 18:44
J'ai connu Yvan Burger alors qu'il n'avait pas 16 ans et qu'il fréquentait le Conservatoire de Strasbourg (classe de 'Diction') avec ses lunettes de travers. Son vrai nom est Yves Heimburger et certains le surnommaient "Hamburger". 'Yves Hamburger' est ainsi devenu plus tard, à Paris, "Yvan Burger". Avant cela, il m'avait rendu visite dans un camp d'adolescents de l'EDF à Paimpol en 1975 où nous l'avions planqué pendant 3 semaines à l'insu de la colo qui nous accueillait. Il était très drôle, ironique, à l'intelligence pétillante et d'une grande sensibilité, voire sensualité.
bips21 Le 21/06/2005 à 18:46
À Paris, Yves avait commencé à écumer les cafés-théâtre en compagnie d'une partie de la bande de strasbourgeois avec lesquels il avait fait ses débuts (Jacques Bernard Bachelier entre autres), avant de fréquenter le 'théâtre de Bouvard'. C'est à une terrasse de café qu'il m'annonça un jour son "nom de théâtre" Yvan Burger. Il avait aussi tourné une publicité drôle pour une marque de clic-clac. J'ai appris la mort d'Yves en feuilletant le bouquin de Mimie Mathy qui fut sa grande amie et qui parle de sa dernière période avec émotion.
bips21 Le 21/06/2005 à 18:53
Pour Sylicon, Steph2404, et thomas-vernet : Yves était bi avant d'être homo, mais c'est vrai que même hétéro il aurait pu mourir du sida, car à l'époque on ne prenait pas encore trop de précautions. Je ne pense pas que ce soit trahir sa mémoire que de révéler sa nature, car ça n'a jamais été une honte que d'être homo. Et Yves avait un cœur d'or et une vitalité exceptionnelle. Il aurait pu faire une grande carrière.
ya eu un feu bientot Le 25/06/2005 à 22:39
pour les paroles……………
j'ai les billes du contour (???)……pas sur!
par contre
"elles m'ont coincé à trois"….ça,c'est sur!.
jcdus Le 05/03/2007 à 17:24
"j'ai l'aiguille du compte-tour dans la boîte à gants" ?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !