Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Michou - Fofolle

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Fofolle


Année : 1978


Auteurs compositeurs : Jean-Michel Bériat / Patrick Jaymes


Durée : 3 m 13 s


Label : Michou


Référence : 180631


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

45 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle
J'ai dans le cur la nostalgie des Années Folles.
J'aime le strass, les balajos et les babioles,
Les toilettes un peu frivoles, jouer les mini-fofolles.

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle.
J'aime l'amour, « o mi amor, mi corazon. »
Je croque les diams et les dollars, Dieu me pardonne.
Comme la diva Chatterton qui colle à la peau des hommes

Et je m'envole, vole, vole.
Je suis une luciole.
Je batifole, folle, folle.
Je suis votre idole.
Cigarillos, black jack, tous les casinos
Paris, New-York, Deauville et Monte-Carlo.
Mais ça m'agace la super classe,
Je vais de palace en palace.

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle.
J'aime quand ça danse, quand ça balance, quand ça rigole.
Mes deux caniches nains me font des cabrioles.
Ils sont comme leur maîtresse toujours friands de caresses.

Moi je raffole, folle, folle.
Surtout de caviar.
Ces petites bricoles
Qui donnent du goût au pain noir.
Je suis fana de sport, la reine du jogging.
Dans mes baskets vernies, je fais du camping
Mais ça m'agace la super classe,
Il faut que je change de palace.

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle.
J'ai dans le cur la nostalgie des Années Folles.
J'aime le strass, les balajos et les babioles,
Les toilettes un peu frivoles, jouer les mini-fofolles.

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle
Quand je me balade vers Réaumur-Sebastopol,
On reconnaît mon rire jusqu'aux Batignolles
J'ai pris Paris dans mes bras, avec un J comme joie.

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle.
J'ai dans le cur la nostalgie des Années Folles.
J'aime le strass, les balajos et les babioles,
Les toilettes un peu frivoles, jouer les mini-fofolles.

On dit de moi : je suis parfois un peu fofolle.
J'aime l'amour, « o mi amor, mi corazon. »
Je croque les diams et les dollars, Dieu me pardonne.
Comme la diva Chatterton qui colle à la peau des hommes…

Transcripteur : TrashKahn
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

15 commentaires (dont 1 archivé)
morphee Le 13/01/2003 à 00:05
musique composée par Patrick Jaymes de la Bande à Basile
TrashKahn Le 14/01/2003 à 23:38
[merci pour les paroles] Rhoooo la honte !!! il faut bien sur comprendre :
Comme la diva Chatterton qui colle à la peau des hommes
hypernaze Le 09/04/2003 à 11:11
heu Bériat c'est pas le pseudo de Christophe ??
patrick-duffy Le 10/07/2003 à 17:16
Patrick Jaymes a travaillé pour Patrick Topaloff (Va t'faire cuire un œuf (en duo avec la grande Charlotte Julian)), Roller Cats (Hey, skate roller !), Shilum Kakawe (Plume de poule), Sophie Carle (100% d'amour), La Bande à Basile (Les Bigoudens) On va faire la java (avec André Verchuren), Mini-Star Papa (comme nous), Au boulot les toutous (Petites chansons pour ton chien, Le teckel à sa mémère, Le bébé bulldog, Au boulot les toutous), Carlos (L'amour ça rend bô lélé), Julie Pietri (Tora tora tora).
MP73 Le 04/03/2004 à 00:17
Non, non, Jean-Michel Bériat est un auteur compositeur interprète qui a commis quelques 45 tours dans els années 70 et 80
penguin_meloman Le 04/03/2004 à 22:43
Je trouve une certaine ressemblance entre le logo de "bide et musique" et la pochette … trop choux !
capucin Le 20/09/2005 à 10:00
J'imagine qu'il y a du avoir une demi-tonne d'exegeses qui ont ete sucrees par les admins sur les connotations "particulieres" de cette chanson… Ou alors suis-je la seule a avoir l'esprit mal tourne ???
bettybbop Le 27/10/2005 à 13:06
c'est la chanson qu'emilie de la starac a chanté avec michou!!
hre mgþýe Le 06/12/2005 à 10:41
    "J'ai pris Paris dans mes bras, avec un J comme joie."… vieille référence sans doute oubliée, il s'agît d'un hommage aux parfums Bourjeois "avec un J comme joie". Capucin : obsédé tu ne l'es point du tout, mais en l'occurrence il ne s'agît pas de "connotations" mais d'un "personnage" totalement assumé.
Suzanne_A Le 23/12/2005 à 18:21
A n'en pas douter une des préférées de ce cher Tryphophol.
maitre-chanteur Le 23/12/2005 à 18:22
Le début ressemble beaucoup à "Je t'attendrai à la porte du garage" de Charles Trenet..
Pitcairn Le 09/12/2006 à 14:01
Le visuel de la pochette est en fait le "logo" de la boîte appartenant à Michou, rue res Martyrs à Paris. On peut le voir sur la devanture, il n'a jamais été changé. Je me demande d'ailleurs si cette police de caractrère archi-psyché n'a pas été créée rien que pour lui.
boubouleon Le 22/05/2007 à 19:57
Le style music-hall sied comme un gant au pétillant Michou. Beaucoup d'autodérision et une certaine tendresse se dégagent des paroles. Une belle surprise.
Gigithegigiiiiiii Le 28/06/2008 à 18:59
Sur la pochette de ce disque il y a un texte de Bernard Dimey. Le voici :

"Au cours de la dernière soirée que j'ai passée en compagnie de Jacques Brel, "Chez Michou", je lui avais demandé l'origine de l'amitié fidèle et solide qui les liait l'un à l'autre et Brel m'avait répondu ceci :" Je l'aime beaucoup parce que c'est un homme, un vrai, et que dans la vie, on n'en rencontre pas tellement!"
J'y ai souvent repensé depuis… En effet derrière la légèreté la fantaisie apparente qui se reflète avec bonheur se cache un personnage assez difficile à définir en quelques mots mais qui suscite à la fois l'admiration et en ce qui me concerne l'affection. Tout Paris le connait, il a déjà sa légende, on le plaisante, on le charrie mais s'il n'était pas là, je sais qu'il nous manquerait terriblement.

B Dimey

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !