Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jean-Luc Lahaye - Djemila des Lilas

Voir du même artiste


Titre : Djemila des Lilas


Année : 1986


Auteurs compositeurs : Paroles : Jean-Luc Lahaye, J.C.Collo - Musique : Cyril Assous


Durée : 4 m 21 s


Label : Philips


Référence : 888 409-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

68 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Aaah.. Djemila, Djemila, Djemila

Djemila des Lilas,
Frêle gazelle des ruelles
Met du bleu sur ses yeux de la fièvre sur ses lèvres
Et loin de Khomeyni, elle imite Adjani

Djemila à quinze ans, l'âge soit, l'âge fort
Dans un short en satin qu'elle porte le matin
Elle va faire son jogging
Sous un walkman qui swing
L'Algérie, le Croissant, loin d'ici
Pas le temps… pas le temps…

Djemila des Lilas
Frêle gazelle des ruelles
Met du bleu sur ses yeux de la fièvre sur ses lèvres
Et loin de Khomeyni, elle imite Adjani

Djemila, Djemila, Djemila,
Djemila, Djemiiiiila,
Djemila, Djemila, Djemila, ah-aaah

Sa mini de chez Tati la dévoile sensuelle
Ces regards qui la frôlent ça l'égarre, ça l'affole
Le Coran en c'moment elle l'aimerait tolérant,
Elle l'aimerait moins austère, moins collant,
Moins colère, moins amer

Djemila, Djemila, Djemila,
Djemila, Djemiiiiila,
Djemila, Djemila, Djemila, ah-aaah

Djemila ne lit pas elle échappe à ses frères
Elle s'en moque, y a le rock
Qui est plus fou,
Bien plus fou, elle s'en fout

Djemila des Lilas,
Frêle gazelle des ruelles
Met du bleu sur ses yeux de la fièvre sur ses lèvres
Et loin de Khomeyni, elle imite Adjani

Djemila, Djemila, Djemila,
Djemila, Djemiiiiila,
Djemila, Djemila, Djemila, ah-aaah.

Transcripteur : Migua86
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

37 commentaires (dont 6 archivés)
YoDa Le 05/09/2002 à 18:40
Elle est bien cette chanson. Ca me rappelle mes vacances en Tunisie ;-)
Pouce Moussu Le 25/12/2002 à 00:24
Il gémit là ?
Suzanne_A Le 05/02/2003 à 19:55
Depuis, Djemilah a rencontré Mourad, et ça l'a tellement traumatisée qu'elle a décidé de se cacher sous une burqah.
CookieDS Le 26/02/2003 à 13:03
le detail qui tue: le bandana noue a la cheville par J-L…. wow le rebelle! et, au fait mon gars, les liaisons tu connais? visiblement pas…
Luba Le 26/02/2003 à 23:07
et ben on dirait bien que c'est la plus belle chanson de lahaye ? vachement bien non ? (je sens que je vais me faire déchirer moi …)
surfeurdesavoie Le 25/03/2003 à 19:38
Je trouve cette chanson très bien, il chante en plus très bien. Ca change de son style habituelle.
maximos Le 05/05/2003 à 19:46
Ce n'est pas la version originale!!!!!!!!! Au depart, il disait:
'loin de Khomeiny, Elle oublie l'Algérie!' (c'est clair que ca craignait…un cours de géo pour jean-luc!)
Bidonator Le 23/06/2003 à 00:46
bof, côté engagement et profondeur philosophique, ça reste du Lahaye…
waral2 Le 27/07/2003 à 23:05
Oulala. Je m'en rappelle, déjà à l'époque, du haut de mes 10 ans, elle m'irritait profondément cette "chanson".
Jauni_a_l_idee Le 22/09/2003 à 15:50
jean luc inventeur du raï ?
Lepi Le 08/03/2004 à 22:50
Je vois pas trop pourquoi y'a une réserve sur le "short en satin"… Vous vous souvenez pas de ces shorts brillants en satin (ou pseudo satin si vous voulez), en général un peu fendu sur le côté des cuisses? C'était pourtant la mode au milieu des 80's.
lancelotdulac Le 09/04/2004 à 18:45
Avez vous remarquez le bandana sur la cheville de Jean-Luc
AllezHopACreteil! Le 23/06/2004 à 22:43
quel en est la signification de ce bandana a la cheville???
agor Le 21/07/2004 à 12:55
une des plus belles chansons de Lahaye
Pétrolette Le 21/07/2004 à 12:57
je trouve qu'il a vraiment de grands pieds, le Jean-Luc.
Abronsius Le 06/10/2004 à 13:03
Pour le bandana, après avoir regardé l'ensemble de la pochette, je pense qu'il s'agit d'un jeu où il faut trouver l'intrus sur la photo… et il essaie d'attirer l'attention sur son regard ahuri… J'ai mis là, un bandana devait être le titre original mais bon, l'historique du titre et de la pochette restent un mystère.
Djéd'ail Le 11/11/2004 à 10:32
Presque 20 ans après il me semble que rien n'a changé. Ces paroles ne vieillissent malheureusement pas.
abbey_road Le 11/11/2004 à 16:39
Je préfère "Deuxième Génération" de Renaud mais celle-ci est pas mal.
eau-noir Le 22/11/2004 à 09:06
super cette chansons dommage jean luc que on te voie plus a la tv vivement ton retour
jeb 33 Le 03/06/2005 à 13:29
Un hymne à toutes les intolérances….
sadapop Le 27/08/2008 à 13:23
Pour ma part, je garde la chanson de Pierre Perret, Elle arrivait de Somalie Lili..
Celle-là, c'est de la soupe à la JEan-Luc très bonne pour bide et musique, j'en reprendrai très tard ou plutôt jamais.
En plus j'ai rarement vu une beurette imiter Adjani, ce modèle bien blanc hautain et inaccessible n'excite personne.
Il aurairt dit Madonna, là oui, mais HHAdjani…. pfff…
marimiriam Le 14/03/2009 à 15:03
c bien joli, mais j'ai pas compris le sens de la chanson. on comprend qu'il a mis quelque chose, mais quoi ? "j'ai mis la table ?", "j'ai mis la vaisselle dans le lave-vaisselle ?"
m.merou Le 12/10/2009 à 23:47
En effet… l'Algérie, c'est "loin de Khomeyni"…
beau-jo-le-pif Le 04/01/2010 à 01:05
J'ai mis là des lilas… et cette chanson dans mes favoris, très belle musicalité et puis cette chanson n'est pas si débile que ça même 25 ans après. Cela dit, en 86 Adjani est en pleine tourmente suite à une rumeur sur son hospitalisation et c'est aussi l'année ou elle a sorti un dix qui s'intitulait "la princesse aux petits pois" peut être dans la base ???
sam2000 Le 01/05/2011 à 13:14
Ah pour moi c'est la plus belle chanson du répertoire de Jean-Luc Lahaye.
Bon chanteur et bon animateur. Ce garçon est plein de mérite car self made man.
J'ai par exemple lu son livre best seller "cent familles".
Rien que le titre est un chef-d'œuvre d'originalité,jugez plutôt : N'étant pas rigoureusement orphelin mais recueilli par la DDASS du fait que sa mère n'était pas financièrement en mesure de l'élever toute seule,
le personnel de ladite DDASS le confiait donc à des familles d'accueil de toutes les villes de France durant toute sa jeunesse.
D'où le titre géniallissime :"Cent familles".
Jeu de mot pour dire: bcp de familles et sans famille à la fois.
Pas mal non?
Comme choix de titre , on ne peut faire mieux.
Dans ce livre , il était décrit comme très débrouillard,attachant, communicatif et très facile à vivre (dixit les lettres de recommandation de ses moniteurs de la DDASS adréssées aux familles qui l'accueillaient ).
Il avait une personnalité si attachante, qu'à mon avis, c'est ça qui a fait qu'il a pu percer dans le monde du show-business .
Lui qui,parti de rien,et n'était personne de chez personne,
Il lui fallait donc une sacrée dose de magnétisme personnel pour se creer un carnet d'adresse solide et un réseau d'amis bien placés dans ce milieu.
Tant et si bien que la presse musicale des années 80 le considérait comme l'une des valeurs les plus sûres de la chanson Française.

P.S:Une malheureuse faute d'orthographe s'est glissée dans les paroles.
A la ligne "l'âge soit, l'âge fort[…]satin".
Après vérification, c'est plutôt "l'âge soie[…]satin".
Ce qui est,vous en conviendrez, plus cohérent.
sam2000 Le 07/05/2011 à 22:37
Après avoir longtemps réfléchi, j'ai enfin compris ce qui a bien pu inspirer Jean Luc Lahaye d'écrire une chanson sur le thème de "la beurette".
La question est :Pourquoi à ce moment précis,et pourquoi pas avant,ou pourquoi pas après ?

Réponse : Jan 1986, mort de Daniel Balavoine.
Souvenez-vous, aussitôt,sa chanson "L'Aziza" est restée plusieurs semaines N°1 au top des ventes au fameux Top 50.
Le thème de "la beurette" est devenu à la mode, mode instiguée par Daniel
Balavoine… malgré lui.
Jean Luc Lahaye a donc tout simplement surfé sur la vague, l'année d'après.

C'est commercialement judicieux d'avoir remarqué que ce thème est porteur.
D'autant qu'il a anticipé aussi sur les critiques concernant un éventuel copiage
(non pas musical, mais thématique).
Pour ce faire, Jean luc a incorporé des airs arabisants dans sa chanson, la
rendant par là, originale et singulière.
Ce que n'a pas fait Daniel Balavoine.
Avec le recul, je me dis qu'il a fait un bon choix et qu'il a été bien inspiré,
puisque cette chanson a cartonné.
Le clip original:http://m.youtube.com/index?desktop_uri=%2F%3Fgl%3D…
cravatec Le 07/09/2011 à 17:06
C'est quand même post-naze cette chose orientalisante sauce couscous LIDL.
surfeurdesavoie Le 07/12/2011 à 00:22
Merci sam pour l'analyse, j'adore cette chanson
BideBox Le 28/12/2011 à 02:19
Ah, ça, m.merou… on est bien d'accord…

"loin de Khomeyni"…"L'Algérie, le Croissant, loin d'ici"…
Khomeyni était un dignitaire religieux IRANIEN, bordel !
Démonstration faite que ce titre a été fait pour surfer sur un truc "oriental" (l'orient allant du Maroc à l'Afghanistan en passant par l'Arabie Saoudite dans la tête vide de Jean-Luc Lahaye). Une énième démonstration de l'inculture géographique et géopolitique du français moyen des années 80 : l'opportunisme du chanteur et l'a-peu-près total de cette chanson ont produit… un tube.

Ca me débecte.
Profshadoko Le 26/07/2012 à 09:30
Bidjellaba ? (ok - hre)
ganounoutch Le 04/11/2016 à 21:56
j'ai mis là des lilas. Ok c'est nul, je sors.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !