Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Sheila - Je suis comme toi

Voir du même artiste


Titre : Je suis comme toi


Année : 1985


Auteurs compositeurs : Musique : Yves Martin / Paroles : Alex Martin


Durée : 3 m 41 s


Label : Carrere


Référence : 13 673


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

25 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Comme toi, j'ai souvent besoin de parler
Comme toi, je ne vis ma vie qu'à moitié
Et le temps passe sur les calendriers
Et le temps casse tous les miroirs qu'on aimait

Comme toi, j'ai eu des amours difficiles
Comme toi, des envies de mourir faciles
Et le monde change, mais laisse-le donc changer
Et la vie change, elle est comme ça, ça va passer

Je suis comme toi
Y a pas d'couleur sur ton av'nir
Y a moins d'chaleur dans tes souvenirs
Et ça t'fait mal
Et ça t'fait mal
Y a comme une gêne dans ton plaisir
Dans ton journal

Comme toi, j'ai passé des jours à crier
Comme toi, j'ai perdu la tête, arrêté (machine, machine)
Mes machines, qui n'entend plus personne (planning, planning)
Fait son planning de tes yeux qui s'étonnent

Comme toi, je ne suis pas de celles qui renoncent
Comme toi, devant le bateau qui s'enfonce
Mais la mer monte, tu vas la démonter
Et la vie compte, sur toi, oui toi, pour tout changer

J'étais comme toi
Y a pas d'couleur sur ton av'nir
Y a moins d'chaleur dans tes souvenirs
Et ça t'fait mal
Et ça t'fait mal
Y a comme une gêne dans ton plaisir
Dans ton journal

Et le monde change, mais laisse-le donc changer
Et la vie change, elle est comme ça, ça va passer
Je suis comme toi, je suis comme toi
Ta vie, comme les films de Godard,
Un jour c'est blanc, un jour c'est noir
Et c'est normal, et c'est normal
Tu fais la paix avec le pire
Le meilleur, c'est pour l'avenir
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires (dont 1 archivé)
Luba Le 18/04/2003 à 10:34
visez-moi ce papier peint dans le fond de la pochette !
Sorty Le 05/09/2004 à 21:43
une de ses meilleures chansons, à mon avis…. J'ai toujour aimé :
Ta vie, comme les films de Godard, Un jour c'est blanc, un jour c'est noir.
franek Le 08/09/2005 à 18:33
C'est pas une chanson à l'eau de rose, dans la vie on s'en prend plein dans la gueule avec régularité, alors voilà une chanson dans laquelle on se retrouve, et qui reste quand même sur une note optimiste. Alors, même si ce n'est pas Sheila qui a fait les paroles, c'est elle qui en est l'interprête pour le meilleur. Bravo Sheila, 20 ans après j'aime toujours autant. Le bonjour d'Islamabad…
Dj Daybreak Le 22/06/2009 à 11:27
L'année c'est 1983 !
oum-berto Le 08/05/2011 à 18:11
j'aime bien et je suis content de retrouver cette chanson… un bon rythme et puis des paroles sensées!
zorrozorro Le 13/03/2015 à 14:21
le debut de la fin pour sheila un album qui connait de petites ventes,un zenith à moitie plein depuis elle vivote grace à sa periode carrere ce qui ne l empeche pas de dire du mal sur lui alors qu elle vit encore aujourd'hui grace à lui
hug Le 23/05/2015 à 10:00
Le "problème" dans la carrière de Sheila, c'est une évolution de son répertoire trop tardive. L'album qui l'a vue mûrir "On dit" n'est sorti qu'en 1983, à cette époque, cela faisait déjà une petite dizaine d'années que ses copines des années yé-yé France Gall et Françoise Hardy avaient mûri artistiquement, une maturité plus facile d'ailleurs à acquérir pour Françoise que pour France, car elle a toujours été auteure-compositrice-interprète. Pour Françoise, l'évolution, davantage sur les musiques que sur les textes d'ailleurs, s'est déjà faite à la fin des années 60 avec "Comment te dire adieu",au départ instrumental pop anglais d'ailleurs, France c'est sa rencontre avec Michel Berger en 74 qui l'a faite évoluer musicalement.

Sheila, c'est sa rencontre avec Yves Martin en 1982. Mais dans les années 70, elle a été sur-coachée par Carrère qui lui imposait tout. "Les rois Mages", "Les gondoles à Venise", "L'arche de Noé", "Adam et Eve" tous ces titres des années 70 sympathiques mais dans la même lignée que ceux des années 60 quoique plus pop musicalement, ont forgé son image populaire dans les années 70, car Carrère ne pensait pas que sa chanteuse puisse avoir des textes avec un peu de fond, il fallait avant tout faire dans l'efficacité.

Le disco a toutefois constitué une certaine évolution musicale dans sa carrière, surtout "Spacer" d'ailleurs, un des meilleurs morceaux de ce style musical, car pas 100 % disco, plutôt disco/ rock. Mais après "Spacer" (1979 / 1980) elle était prête à vouloir chanter autre chose mais Carrère ne l'entendait pas de cette oreille et lui a fait sortir l'album "Pilote sur les ondes" suivi de plusieurs 45 tours pas bien terribles en 81 / 82 : "Et ne la ramène pas", "Une affaire d'amour", "La tendresse d'un homme" avec entre-temps l'album rock "Little darlin'" son premier véritable échec.

En 82, son dernier succès made in Carrère est "Glori-Gloria" suivi quelques mois plus tard de son premier album avec Yves Martin "On dit" avec des chansons dont les textes ont du fond : "La vérité qu'on nous ment", "Tangue au" et puis l'année suivante cet album comprenant ce titre "Je suis comme toi", qui entre quand même au Top 50, et dont le texte a du sens mais sonne moderne musicalement.

Oui, classé au Top 50 mais à la 43ème place pendant une semaine il me semble. Car entre "Et ne la ramène pas" en 81 et ça 4 ans plus tard, il y a un monde. Mais Sheila a eu besoin à un moment de chanter des choses moins superficielles qui correspondaient plus à son âge d'alors et sa sensibilité. Alors Zorrozorro, son évolution certes tardive, ne serait-elle pas plutôt à saluer ?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !