Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Michel Sardou - Vladimir Ilitch

Voir du même artiste


Titre : Vladimir Ilitch


Année : 1983


Auteurs compositeurs : Michel Sardou - Jacques Revaux - Jean-Pierre Bourtayre - Pierre Delanoë


Pochette : Childers


Durée : 4 m 37 s


Label : Trema


Référence : 410 247


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

10 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Un vent de Sibérie souffle sur la Bohême.
Les femmes sont en colère aux portes des moulins.
Des bords de la Volga au delta du Niemen,
Le temps s'est écoulé, il a passé pour rien.

Puisqu'aucun dieu du ciel ne s'intéresse à nous,
Lénine, relève-toi, ils sont devenus fous.

Toi, Vladimir Ilitch, t'as raison, tu rigoles,
Toi qui as voyagé dans un wagon plombé,
Quand tu vois le Saint-Père, ton cousin de Pologne
Bénir tous ses fidèles dans son auto blindée.

Toi, Vladimir Ilitch, est-ce qu'au moins tu frissonnes
En voyant les tiroirs de la bureaucratie ?
Remplis de tous ces noms de gens qu'on emprisonne
Ou qu'on envoie mourir aux confins du pays.

Toi, Vladimir Ilitch, au soleil d'outre-tombe,
Combien d'années faut-il pour gagner quatre sous,
Quand on connaît le prix qu'on met dans une bombe ?
Lénine, relève-toi, ils sont devenus fous.

Où sont passés les chemins de l'espoir ?
Dans quelle nuit, au fond de quel brouillard ?
Rien n'a changé : les damnés de la Terre
N'ont pas trouvé la sortie de l'enfer.

Toi qui avais rêvé l'égalité des hommes,
Tu dois tomber de haut dans ton éternité,
Devant tous ces vieillards en superbe uniforme
Et ces maisons du peuple dans des quartiers privés.

Toi, Vladimir Ilitch, si tu es le prophète,
Viens nous parler encore en plein cœur de Moscou
Et répands la nouvelle à travers la planète :
Amis du genre humains, ils sont devenus fou.

Transcripteur : Fauvelus
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
goudurisk Le 20/01/2017 à 11:57
Revaux et Delanoë, pour moi le meilleur cocktail derrière Sardou. D'ailleurs la chanson est autrement plus un pamphlet sur la dérive totalitaire du communisme que sur son idéologie de base marxiste-léniniste.
morphee Le 20/01/2017 à 16:07
Le titre est quelque peu le pendant musical du film "L'aveu" de Costa Gavras ne serait-ce que par son contenu et sa célèbre conclusion commune, "Lénine, réveille-toi, ils sont devenus fous !", slogan issu de la répression du printemps de Prague en 1968.
spread-is-wing Le 09/02/2017 à 19:54
Ici aussi il faut rajouter Sardou parmi les auteurs/ compositeurs [Ok](3 titres de Sardou en plus dans la base mais c'est une invasion…)
Fauvelus Le 09/03/2017 à 11:44
[correction] (dans le titre) : il n'y a qu'un seul "l" à Ilitch. [O.K]

[paroles :] [Merci]
Mikpique Le 05/02/2018 à 03:12
Bonne chanson sur l'opportunisme du communisme. Ensuite, Vladimir Ilitch Lenine n'a rien de glorieux.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !