Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Trust - Antisocial

Voir du même artiste


Titre : Antisocial


Année : 1979


Auteurs compositeurs : Bernie Bonvoisin - Norbert Krief


Durée : 5 m 6 s


Label : CBS


Référence : CBS 8676


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

21 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale
Tu masques ton visage en lisant ton journal
Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balles
Tu voudrais donner des yeux à la justice
Impossible de violer cette femme pleine de vices

Antisocial, tu perds ton sang froid
Repense à toutes ces années de service
Antisocial, bientôt les années de sévices
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus
Qu'on ne rattrape plus


Écraser les gens est devenu ton passe-temps
En les éclaboussant, tu deviens gênant
Dans ton désespoir, il reste un peu d'espoir
Celui de voir les gens sans fard et moins bâtards
Mais cesse de faire le point, serre plutôt les poings,
Bouge de ta retraite, ta conduite est trop parfaite
Relève la gueule, je suis la, t'es pas seul
Ceux qui hier t'enviaient, aujourd'hui te jugeraient

refrain

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale
Tu masques ton visage en lisant ton journal
Tu marches tel un robot dans les couloirs du métro
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balles
Tu voudrais donner des yeux à la justice
Impossible de violer cette femme pleine de vices

refrain

Antisocial
Antisocial
Antisocial
Antisocial…

Transcripteur : hre mgþýe
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires
hre mgþýe Le 02/10/2016 à 20:30
    Je suppose que sur les trois amateurs de hard présents sur ce site, l'un va râler qu'on insulte les vrais fans du genre parce que ce morceau est en français, qu'il a connu un peu de succès et je ne sais quoi encore, le second ne va rien dire, car il rejette en bloc toutes les nouveautés entrées après 2006, mais je m'en fous, si ça fait plaisir au troisième, c'est le principal. Et ça aurait fait plaisir à Waldo Kitty, qui a longtemps réclamé ce titre…
Nono 1er Le 03/10/2016 à 10:49
Je te confirme que ça fait plaisir au troisième ;-)
A noter que ce morceaux est très régulièrement chanté par une chorale de retraités (The Mamys & the Papys) de par chez moi, la preuve en vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=dEm4bXXmr-I
scaracrabe Le 03/10/2016 à 11:58
Oui, Hre, on est plus de trois à aimer le rock fort sur le site. Merci pour ce morceau qui reste le plus connu du grand public. Je me souviens qu'on l'entendait pas mal à la radio à l'époque même si j'étais tout petit. Il me semble aussi que le single est ressorti au début des années 90.
hre mgþýe Le 03/10/2016 à 16:02
    Donc quatre avec Nono. Mais cette semaine j'ai fait consensuel, même Yvesson est content.

    « Nono » ! Quel pseudo ridicule ! Ça a été mon surnom durant toute mon enfance, jusque à ce que je demande expressément à toute ma famille de cesser de m'appeler ainsi…
Trocol Harum Le 07/10/2016 à 02:24
Le Coco de Johnny Rock Feller, il aimait aussi le rock fort.
Ürbock Le 10/10/2016 à 19:12
Que de bons souvenirs du début des années 80…
A l'époque, on avait monté un petit groupe, et on massacrait gentiment ce morceaux (comme quelques autres, dont "le mateur", de Trust également…).

(Le rock fort n'était pas trop mon truc, mais si quelqu'un veut rédiger ma biographie exhaustive, je dois avouer que je me suis compromis 2 ou 3 soirées à "la Louche", une boite de hard du côté de Lille ou Saint-Omer, et qu'il m'est arrivé d'écouter Vulcain…)
tannis Le 28/10/2016 à 05:42
Que de souvenirs. L'époque de l'insouciance encore.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !