Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Jil Caplan - Tout c'qui nous sépare

Voir du même artiste


Titre : Tout c'qui nous sépare


Année : 1990


Auteurs compositeurs : J. Alanski


Durée : 4 m 22 s


Label : Epic


Référence : 656379-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

18 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

On n'partage plus de secrets
On n'partage plus nos joies
On s'dit plus grand chose quand on s'voit
On s'y brûle plus les doigts
Et devant tout c'qui nous sépare
Sans plus rien qui répare
Au nom de tout c'qui nous sépare
Sans l'ombre d'un espoir
Oh oh oh oh oh oh oh oh

Notre passé c'est comme de la poussière
Qu'on souffle sur un meuble
Des particules qui dansent dans le soleil
Et disparaissent toutes seules
Quand je pense à tout c'qui nous sépare
Sans plus rien qui répare
Au nom de tout c'qui nous sépare
Comme deux ombres à l'écart
Oh oh oh oh oh oh oh oh

J'ai perdu ma lumière intérieure
Perdu mon p'tit phare
Ça éclairait tous mes sourires
Maintenant j'vis plus qu'dans le noir
Alors c'est comme finir ses jours en prison
C'qui vous fait tenir c'est l'absence de raison
Et la distance qui sépare
Les fantômes de l'histoire

Tout c'qui nous sépare
Au nom de tout c'qui nous sépare

J'pourrais interpréter tes silences
Mais ça m'dit plus trop rien
Quelle est la valeur des choses
Si c'qu'on échange coûte plus rien ?
Et devant tout c'qui nous sépare
Sans plus rien qui répare
Au nom de tout c'qui nous sépare
Trahis et dérisoires

C'est comme une révolution
Un pays qu'on raye d'une carte
J'savais très bien l'pourquoi, l'comment
Même avant que tu partes
Alors c'est comme finir ses jours en prison
C'qui nous fait t'nir c'est l'absence de raison
Et la distance qui sépare
Les héros de notre histoire

Tout c'qui nous sépare
Au nom de tout c'qui nous sépare

"Tout c'qui nous sépare
Au nom de tout c'qui nous sépare
Sans plus rien qui répare
Au nom de tout c'qui nous sépare
Salis et sans espoir"
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

9 commentaires
Dam-Dam Le 20/03/2016 à 21:34
Les paroles (avec Les Innocents comme choristes) :

(Merci !)

Le clip : https://www.youtube.com/watch?v=dQCGs8pzH44
abbey_road Le 20/03/2016 à 22:07
La chanson française du début des années 90, c'était plutôt pas mal au fond.
hug Le 20/03/2016 à 22:11
C'est son plus grand succès : N°6 du Top 50 le 25 mai et le 8 juin 91. Pour moi, ce titre est relié à un souvenir. J'aimais bien cette chanson qui passait beaucoup à la radio. Jil devait se produire dans ma ville dans un concert multi-artistes à la patinoire (Je crois que c'était un gala du "Top 50"). Eh bien, on nous avait dit qu'elle était malade, en tout cas elle n'était pas venue. Mais c'est pas grave…


En tout cas, grâce au succès de cette chanson, elle a remporté, en larmes la victoire de la Musique de Révélation féminine de l'année en 1992. Alors qu'elle chantait déjà depuis 1987.
Curieuzeneuze Le 21/03/2016 à 17:16
Moi elle m'énervait un peu en ayant l'air d'avoir du mal à sortir ses mots.
Basharov Le 29/03/2016 à 23:29
C'est avec "les Yeux ouverts" de Enzo Enzo, le dernier 45t que j'ai acheté en supermarché. Ils bradaient leurs derniers stocks au moment du passage aux CD 2 titres.
AlexIMP Le 05/04/2016 à 18:40
Excellente cette musique
patr94 Le 14/08/2016 à 21:24
Je l'avais oubliée Jil Caplan. On se demande ce que sa chanson fait ici dans "Bide & Musique", je ne suis pas grand fan, mais c'est pas trop mal. On a vu bien pire ici.
hug Le 10/04/2017 à 04:42
Réponse à Patr94 : C'est Bide et Musique, le nom de cette webradio. Ce titre est là pour le côté "Musique". Et aussi parce que si Jil Caplan est toujours dans la musique, elle mène depuis le milieu des années 90 une carrière plus discrète, et ses albums sortis après "La charmeuse de serpents" (Qui comprenait ce titre) ont connu une audience moindre, et à part sa reprise de "Tu verras" de Claude Nougaro (Adapté de "O que sera" de Chico Buarque), incluse sur sa compilation "Jours de fête" sortie en 1998, et qui est un peu passée en radios à l'époque, les radios ont boudé les titres extraits de ses albums "Avant qu'il ne soit trop tard" (1993), "Jil Caplan" (1996), "Toute crue" (2000), "Comme elle vient" (2004) et "Derrière la porte" (2007).


Espérons que son nouvel album "Imparfaite" qui est sorti il y a un mois et qui est salué par la critique soit moins boudé par les radios.

Il y avait déjà d'autres titres d'elle sur Bide et Musique avant celui-là, et comme c'est son titre de référence, il aurait été dommage qu'il n'intègre jamais la base.
virgulio Le 09/09/2019 à 21:04
Curieuzeneuze, c'est précisément sa diction qui fait tout son charme: "c'est comme finir ses jours en prisssson…."

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !