Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Roro de Bab-el-oued - Tellement je pense à toi

Voir du même artiste


Titre : Tellement je pense à toi


Interprète : Roland Bacri


Année : 1962


Auteurs compositeurs : Roland Bacri - Jean Claudric


Durée : 1 m 21 s


Label : Philips


Référence : 432.576


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tellement je pense à toi, purée
J'ai la tête qu'on dirait un ballon de fotbal
Tellement je pense à toi, purée
J'ai mon cœur là-dedans qu'on dirait qu'y s'trouve mal

Ma parole, dis Fifine, mes nerfs y font des nœuds
Mon amour, dis Fifine, il est vertigineux

Tellement je pense à toi, purée
C'est tout juste si je peux respirer comme y faut
Regarde si c'est pas vrai, purée
Que je souffle pareil Roland à Ronceveaux

Ma parole, dis Fifine, je suis le moribond
Faut qu'tu dis oui, Fifine, qu'on s'marie à de bon

Tellement je pense à toi, purée
Je mange pas, je bois pas, je dors pas, je fais rien
Rien que je pense à toi, purée,
Que si ça continue, j'vais devenir bien-bien

Et je parle dans le vide, et je fais les yeux doux
Et j'ai le teint livide que tout l'monde y m'croit fou

Tellement je pense à toi, purée
Touche voir un peu mon front, j'ai la température
Tellement je pense à toi, purée
Qu'y me vient des boutons partout sur la fugure.

Dis, Fifine, j'en peux plus, la purée de tes os
Ma parole, j'en peux plus, y faut qu'on fait la noce !

Tellement je pense, tellement je pense
Tellement je pense à toi,
Purée !

Transcripteur : Fauvelus
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Fauvelus Le 17/06/2015 à 18:27
Trente-cinq ans avant Faudel, et son "Tellement je t'aime, je pense à toi", voilà une autre chanson d'amour aux paroles colorées par le soleil d'Algérie, qui se prenait un peu moins au sérieux, purée :

[Merci pour les paroles, purée]

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !