Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Betty Mars - Mon café russe

Voir du même artiste


Titre : Mon café russe


Auteurs compositeurs : F. Botton


Durée : 3 m 45 s


Label : Pathé


Référence : 2C 006-11.905M


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Couleur bleu de Prusse était le café russe
Où de temps en temps nous allions
Pour boire au son des violons
Aussi peu qu'ils fussent, dans ce café russe
On y pleurait à chaque fois comme si c'était la première fois

Que les violons lon lon, les violons lon lon
Oui les violons jouaient pour nous
Que les violons lon lon, oui les violons lon lon
Que ces violons nous rendaient fous

L'accordéoniste était seul en piste
Avec son air de presque rien
L'on ne voyait même pas ses mains
Oui ses mains d'artiste, accordéoniste
Mais qui vous fauche les vodkas sitôt qu'on regardait là-bas

Tous les violons lon lon, les violons lon lon
Les violons qui jouaient pour nous
Tous les violons lon lon, oui les violons lon lon
Ces violons qui nous rendaient fous

Dîner à la russe dans ce café russe
N'étaient jamais de tout repos
Car les copains venaient bientôt
Trinquer à la russe et le café russe
Se transformait en peu de temps en un étrange assortiment

Où les violons lon lon, les violons lon lon
Tous les violons jouaient pour nous
Où les violons lon lon, oui les violons lon lon
Tous ces violons nous rendaient fous

Couleur bleu de Prusse mon cher café russe
Si je ne viens plus aujourd'hui
C'est que le temps ou que la vie
Ont des drôles d'astuces mais mon café russe
Chaque fois que je pense à toi, j'entends encore chanter en moi :

Tous tes violons lon lon, les violons lon lon
Les violons qui jouaient pour nous
Tous tes violons lon lon, oui tes violons lon lon
Tes violons qui nous rendaient fous

La la la la la laï, La la la la la laï
La la la la la la laï, La la la la la la la laï !!

Transcripteur : FrVi
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
kellygarrett Le 21/01/2012 à 13:25
C'est long long long…
Claude Bukowski Le 22/01/2012 à 20:26
Mais qu'est-ce que c'est bon !
Maude Le 16/12/2014 à 14:45
C'est long, mais c'est magnifique quand même !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !