Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Claude François - Hip hip hip hurrah

Voir du même artiste


Titre : Hip hip hip hurrah


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Serge Gainsbourg


Pochette : Roger Kasparian


Durée : 2 m 51 s


Label : Philips


Référence : 437.357 BE


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

13 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je pratique la politique de la femme brûlée
Je brûle toutes celles que j'ai adorées
Une seule est dans mon cœur
Pourtant s'il lui arrivait malheur
Je dirais:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Je me suis dit que les romantiques ne savent que gémir
Quand une fille les fait souffrir
Elle m'a fait trop de peine
Mon amour n'est pas loin de la haine
Et je dis:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Je redis:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Angélique et machiavélique elle était à la fois
Un démon et un ange avec moi
Et si j'apprends demain
Qu'elle regrette et qu'elle a du chagrin
Je dirai:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Oui je dirai:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Je redirai:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Oui je redirai:
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah
Hip hip hip hurrah

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires (dont 1 archivé)
Malak' Le 20/03/2011 à 20:30
    En ces périodes de commémoration de Gainsbourg et de Clau-clau, quoi de mieux que de vous offrir l'association des deux ?

    Avec son sens de l'humour particulier, Gainsbourg s'est amuser à fourguer à François une chanson toute à l'opposé des bluettes sirupeuses dont le blondinet faisait ses succès : machiste, cynique… Le problème, c'est que l'humour était une notion inconnue de Clau-Clau. Vu la façon dont il chante les paroles, on peut même se demander s'il les a comprises…

    Pour ceux qui connaissent l'œuvre du beau Serge, l'accompagnement du couplet est quasi identique à celui de « Chatterton » qu'il chante lui-même, à tel point qu'on peut sans difficulté superposer les deux, ce qui donne d'ailleurs un duo intéressant.

    Comment j'ai fait pour poster sous le compte de Malak', moi ? Toutes mes excuses (hre)
Claude Bukowski Le 20/03/2011 à 22:06
C'est charmant ! Cette chanson a dû faire un tabac au Rajahstan (entre autres).
Là-bas, la politique de la femme brûlée, ils connaissent.

Mais bon, de fait… le cynisme et Cloclo, ça colle comme des manchettes à une libellule…
timothy-archer Le 03/04/2011 à 20:37
les paroles sont tout bonnement incroyable. sortez une chanson comme ça aujourdh'ui et vous avez toutes les associations de défenses sur le dos ( et certainement pour une bonne raison)
jackglandu Le 26/06/2011 à 20:24
J'aurais jamais cru que Gainsbarre avait écrit pour Cloclo. J'en apprends tous les jours.
eurodanseur Le 06/07/2011 à 20:09
alors ça c'est étonnant:
voici le "hou la la" de Topaloff:
http://www.bide-et-musique.com/song/3313.html
et quand on le compare au morceau de cloclo, c'est la meme musique pitcher à 130 bpm!
et pour les credits auteur/compositeur: dans le cloclo de 1967 c'est "Gainsbourg" et dans le topaloff de 1970 c'est :"Jean-Pierre Bourtayre & Claude François / Yves Dessca", alors que hormis les paroles c'est le meme morceau.
Fauvelus Le 10/02/2013 à 13:29
Un nouveau concept écologique : la chanson en recyclé. En 1967, Gainsbourg récupère (hum..) l'instrumental "Hip Hug Her" de Booker T. and the MGs pour y apposer ses paroles (Chatterton, 1967). Puis il reprend des bouts de l'instrumental pour fournir une chanson à Clo-Clo (Hip Hip Hip Hurrah, 1967). Et voilà que ce même Clo-Clo récupère ce même instrumental, et l'accélère pour fournir une face B à son poulain Topaloff, comme nous le signale eurodanseur.(Hou la la, 1970). Beau travail : trois chansons en trois ans dont pas un sou n'est revenu aux soulmen de Memphis !
hre mgþýe Le 16/03/2015 à 23:00
Effectivement, Fauvelus, merci de l'info !





    Au passage je comprends enfin pourquoi « Chatterton » ne s'est pas retrouvée sur l'album « initials B. B. »: il aurait sans doute eu quelques problèmes de droit d'auteurs…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !