Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Krootchey - Qu'est-ce qu'il a (de plus que moi ce négro là ?)

Voir du même artiste


Titre : Qu'est-ce qu'il a (de plus que moi ce négro là ?)


Année : 1984


Auteurs compositeurs :


Durée : 4 m 9 s


Label : O&M Productions / Casablanca


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

20 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Hey ! Vous voulez une photo de ma tête d'ananas?
Comment voulez-vous donc que dans la rue, on ne me voit pas?
Sur toutes les avenues, je me balance juste comme ça
Claquant un peu des doigts puisque cool c'est moi !

Hey ! Qu'est-ce qu'il a ce négro-là à se fringuer comme ça ?
Il se croit au cirque ou quoi ? On est pourtant pas Mardi-gras
Il peut pas marcher tout droit : un pas, un autre et basta.
Nous sommes de bon copains si les filles l'aiment comme ça ?

Qu'est-ce qu'il a, de plus que moi… ce négro, négro-là.
Qu'est-ce qu'il a, de plus que moi… ce négro, négro-là.

J'ai rencontré une fille, qui était née dans le Jura.
On se fréquente une semaine : un coup de foudre immédiat,
Entre elle et moi…
Un beau jour, c'est cela même, elle me dit : "Viens chez moi"
La porte sitôt fermée, son père lui dit tout bas :
"Hey toi ! Viens là ! Qui c'est ce négro-là qui vient dîner chez moi ?
Tu l'épouseras sûrement pas. C'est pas sérieux tout ça
Il va falloir filer droit. Tu as le diable au corps ou quoi ?
Il va pas faire sa loi, il te manque une case je crois !

Qu'est-ce qu'il a, de plus que moi… ce négro, négro-là.
Qu'est-ce qu'il a, de plus que moi… ce négro, négro-là.

À bord de ma pirogue, le soir quand je rentre chez moi,
Je vois les journeaux et c'est écrit en gras
Vraiment on croit rêver, alors je me pince le bras
Hey mec ! Je le crois pas et je ris aux éclats !
Qu'est-ce qu'il a ce négro-là à chantonner comme ça ?
Toute la sainte journée, je l'entends derrière moi,
Dans le taxi, au tabac, sur l'avenue de l'Opéra,
Tout le monde chante sa chanson et je ne suis plus chez moi.

Transcripteur : TrashKahn
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

24 commentaires (dont 4 archivés)
enzozo Le 03/10/2001 à 02:46
pas de fans de sidney ici ?
Alors j'inaugure Krootchey en souvenir
de toutes les soirées hiphop des 80s,
de Gratounette et des autres
Helloween Le 10/10/2001 à 17:32
C'etait énorme à l'époque :)
pierus Le 11/01/2002 à 11:03
Il s est pas foulé Krootchey : il a tout simplement Plagié un tube de "grandmaster flash" qui avait ete fait 3 ans avant (un des 1er tube de Hip Hop)…
raphdem Le 25/03/2002 à 16:53
Ce morceau me dit quelque chose…Toute une époque,Sidney(il a contribué à vulgariser un peu la culture hip-hop dans les médias).
knari Le 10/05/2002 à 22:24
Sidney c'était H-I-P H-O-P
male.necessaire Le 20/01/2003 à 08:32
ça doit dater de… entre 81 et 84
il finissait le clip en posant sa tête de Banania sur la table !!
un black homo qui parodiait le français moyen c'était pas évident, même après l'éléction de Mitterand en mai 81.
C'était vraiment très innovant sur bien des plans
voila sa tronche
Decibelfm Le 30/01/2003 à 15:04
C'est Axel Bauer qui joue de la guitare sur ce titre, qui date de 1984.
uecic Le 18/08/2003 à 15:43
moi j'adore ! je me rappelle tres bien du clip ! ca me faisait penser à du JP Gould ou Mondino. Inoubliable.
jenorme Le 18/08/2003 à 19:06
Me rappelle aussi une petite chanson coloniale apprise a la maternelle :
"Un negro dans sa cabane, Mange un kilo de bananes,
Zoum balazoum balazoum poin poin
Zoum balazoum balazoum poin poin…"
Arrghhh…
Le gluon du trou Le 25/09/2003 à 21:23
Ca sonne bien les samples 80's. On jurerait que la musique est jouée sur un Amiga 500
pounie Le 10/11/2003 à 15:36
la seule chose que j'aime dans cette chanson, c'est la pochette.
Cela me rappel le BANANIA que je prenais le matin.
Je veux redevenir enfant ……
mkorchia Le 12/11/2003 à 21:33
la pochette est superbe.
la musique ressemble en effet à dugrand master flash & au célèbre danse des mots de mondino!
The Mitch Le 26/12/2003 à 17:37
La pochette, on dirait une ancienne pub pour du cacao… [Finement observé, chapeau]
samantha mitchelli Le 17/05/2004 à 17:00
Je me sens appelée à clarifier la chanson coloniale qui faisait plus exactement :
Un jour dans sa cabane
Un tout petit-petit négro
Mangeait une banane (ou : fumait un gros cigare)
Oléo léo banjo (et ensuite pour les zoum balazoum, c'est bon)
mkorchia Le 05/09/2004 à 10:17
Mort de Philippe Krootchey
DJ et ancien de «Têtu», il fut une figure de la nuit parisienne.
Par Alexis BERNIER et Elisabeth LEBOVICI
Samedi 04 septembre 2004 (Liberation - 06:00) :

On allait fêter ses 50 ans. Pourtant, il avait longtemps conservé un visage métissé d'adolescent, si familier aux amis des années 80. Son portrait en Monsieur Banania par Pierre et Gilles, son apparition dans le clip coloré du protorap la Danse des mots de Jean-Baptiste Mondino, ses débuts en «disquaire» (un mot d'époque) des Bains-Douches, puis du Privilège, ont fixé l'image d'un dandy délicat, aux expressions parfois clownesques (l'effroi simulé…). Sur ses origines, comme sur le reste, il aimait rester discret. Né à Versailles, père béninois, mère ? On ne savait pas. Il serait apparu sur la scène des homosexuels politiques (Hocquenghem…) dans les années 70, avant de virer vers la nuit festive à la Main bleue et au Palace, bien sûr. Mondino le rencontre en ces temps intenses de nightclubbing : «J'avais été tout de suite touché par son indépendance. Il n'appartenait à rien, à aucun clan, il était léger dans le bon sens du terme et sa résistance souple a perduré.» Il y a cette fameuse photo de lui en scribe, que Mondino commente aussi : «Il était là pour coller des mots. Nous étions dans l'esthétique et le design, lui écrivait tout le temps.»

Après une échappée dans la chanson, il participe aux débuts de la chaîne musicale MCM, avec l'émission Blah-blah groove, où il décline sa passion pour les musiques noires. Thomas Doustaly l'engage comme directeur artistique du magazine gay Têtu, où il reste quatre ans : «Il n'était pas graphiste, mais a su faire le lien entre culture musicale et visuelle. Il avait eu une vie très représentative de la libération homosexuelle, il était black, pédé, et tout le monde l'aimait. Chaque fois que Starck concevait un hôtel, il le balançait DJ…» Après une greffe du foie réussie, Philippe Krootchey est mort d'une rupture d'anévrisme, jeudi. [Merci pour l'info]
Tryph Le 13/09/2004 à 13:55
A ses funérailles, Ariele Dombasle et Mondino, Starck Pierre et Gilles, Catherine Ringer et Dominique Isserman…Toute une époque!
alexmaybehot Le 29/09/2004 à 23:18
Ne faisait-il pas partie avec Philippe Chany du groupe Love International, qui avait sorti en 1982 le titre "Dance On The Groove (And Do The Funk)" (que je possède)?
pem Le 09/06/2005 à 11:46
Le clip etait dement: qui l'avait tourne, Mondino?
Pitcairn Le 04/06/2008 à 19:31
C'est assez surréaliste : sur YouTube, quelqu'un a posté les images des funérailles de Krootchey en six segments d'environ dix minutes chacun. Si ça vous tente, on peut y voir tout le beau monde du Paris des 80's…
triva Le 31/01/2011 à 07:00
le clip est ici, mais sans la bonne musique ….
http://www.youtube.com/watch?v=KsObE5oryys

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !