Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bernard Sauvat - Villages de France

Voir du même artiste


Titre : Villages de France


Année : 1979


Auteurs compositeurs : Frank Thomas - Bernard Sauvat


Pochette : Bernard Leloup


Durée : 3 m 41 s


Label : Sonopresse


Référence : 2 S 008-16789


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

[Speaker à l'ancienne :] « Et maintenant vous allez entendre l'artiste Bernard Sauvat dans « Villages de France » »

Villages de France, villages par milliers
En Haute-Provence, de tuiles habillés
Villages d'Alsace, d'Artres ou du Poitou
Un autre est en face, villages de partout

Toujours une église et une mairie
Sous l'ardoise grise que l'homme a choisie
Parfois la rivière qui vous coupe en deux
Un pont de pierre plus vieux que les vieux

Il est cinq heures du matin
Et dans le four il cuit son pain
Le premier levé, tu sais, à travailler, c'est toujours le boulanger
Il est sept heures du matin
Les poules, les oies et les lapins
C'est l'affaire de la fermière de s'en occuper
Pas l'affaire du fermier

Village de vigne, dans la Mâconnais
Les hommes en colline s'en vont sulfater
Village de pêche attendent ses bateaux
Village en Ardèche, premiers abricots

Il est dix heures du matin
Y en a aux champs, d'autres au moulin
On réclame : Y a du café planteur Madame chez les coopérateurs.
Il est midi, tout le monde a faim
Et dans les rues, y a plus un chien
On tire les rideaux, on se met à l'aise, faut ce qu'il faut, il fait trop chaud.

Villages frontières, il y a des douaniers
La douane pour quoi faire quand on se connaît
Village aux fenêtres attend le courrier
Voit à bicyclette passer le curé

Villages de barques, Cassis ou Port-Cros
Au pied de l'Estaque, le parler est haut
Villages de boules, près du Lavandou
S'écarte la foule, c'est Francis qui joue

Il est six heures, sept heures, huit heures
On rentre les bêtes et les tracteurs
Elle veut pas rentrer Mémé tant qu'il y a une autre mémé à qui parler

Il est dix heures, onze heures, minuit
Et tous les villages sont au lit
Comptez pas sur ma chanson pour dire ce qui se passe sous l'édredon

Villages que les villes menacent désormais
Par des imbéciles, maisons fabriqués
Villages fontaines, villages ruisseaux
Ils ont de la peine quand il y a plein d'autos
Villages en fête, à la mi-juillet
Il y a des orchestres qui vous font danser
Voilà un poète pour cent mille clochers
Y a d'la joie ! J'arrête
C'est Charles Trénet !

[Bœuf de l'orchestre]

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Dam-Dam Le 02/03/2011 à 12:16
Les paroles de la chanson hymne de Jean-Pierre Pernaut : [Merci]

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !