Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Colette Renard - À la claire fontaine

Voir du même artiste


Titre : À la claire fontaine


Année : 1959


Auteurs compositeurs : Traditionnel - Guy Breton - Colette Renard


Durée : 2 m 35 s


Label : Vogue


Référence : EPL 7652


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

26 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

À la claire fontaine
Hier après dîner
Y'avait trois capitaines
Qui m'ont deshabillée

Il y a longtemps que je baise
Jamais, je ne m'arrêt'rai


Et là, sous la verdure
Tous les trois à la fois
M'ont glissé leur nature
Dans tous les bons endroits

Il y a longtemps que je baise
Jamais, je ne m'arrêt'rai


Après les capitaines
Vint le gentil meunier
M'a pris la turlutaine
Et s'en est régalé

Puis, ce fut le notaire
Passant sur le chemin
Qui me mit son affaire
Gentiment dans la main

Après quoi, les gendarmes
Vinrent, les polissons
Tous deux verser leurs larmes
Sur mon petit gazon

… Jamais je ne m'arrêterai

Là, je vis sous la lune
Arriver le bedeau
Qui me dit: « viens ma brune
Faire la bête à deux dos »

Puis, le maître d'école
A son tour est venu
M'a glissé son obole
Dans l'abricot fendu

Enfin, tout le village
Par l'amour alléché
Me fit un ramonage
Dont je me souviendrai

Quelle belle nuit pour une femme
Quel voluptueux gala
Car comme vous mesdames
Je ne pense qu'à ça

Il y a longtemps que je baise
Jamais, je ne m'arrêt'rai
Il y a longtemps que je baise
Jamais, je ne m'arrêt'rai
Jamais, oh jamais
Oh, jamais
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
hre mgþýe Le 21/11/2010 à 20:30
    Après nous avoir expliqué ce qu'elle faisait de ses nuits, Colette Renard nous expose l'emploi du temps de ses soirées. En fait euh… C'est pas très différent.

    Pour répondre à tous les pisse-froids, père-la-pudeur et autres branlemusards acharnés, auxquels je présente mes salutations les plus respectueuses, une fois de plus le seul mot « grossier » est encore une fois « baise », qu'elle emploie d'ailleurs avec parcimonie puisque elle zappe le refrain saut au début et à la fin.
tetedechat Le 22/11/2010 à 11:36
La grivoiserie est bien le signe de la bonne santé d'une langue. Merci de cette piqûre de rappel, docteur Renard.
Gozette et Gogo Le 29/11/2010 à 23:55
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec hre. Il y a au moins trois mots grossiers dans ce texte : "capitaine", "notaire", "gendarme". Pour "bedeau" et "maître d'école", je vous laisse seuls juges.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !