Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Joseph Weigert - La ville Amour

Voir du même artiste


Titre : La ville Amour


Auteurs compositeurs : R. Trost / J. Weigert


Pochette : Illustration M. Fremeaux


Durée : 3 m 22 s


Label : J.W. Records


Référence : JW 02



Présentation : Une petite dissertation sur le côté clair et le côté obscur de la Force.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

5 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je suis né dans la ville Amour
Quartier du cœur et de la tendresse
Devant la porte il y a une cour
Où tu peux laisser toutes tes détresses
Sur la grande façade blanche
J'ai dessiné deux lèvres rouges
Et si un jour tu veux entrer
Tu n'as qu'à poser un baiser
La porte s'ouvrira et tu entreras… dans mon rêve

Je suis né dans la ville Amour
Quartier du cœur, rue de la tendresse
Devant la porte il y a une cour
Où tu peux laisser toutes tes détresses
Quand j'étais petit garçon ma grand-mère me disait souvent
"Il ne faudra jamais t'éloigner de la ville
Car de l'autre côté de la colline
Là-bas
Il y a la ville Haine avec son quartier de l'horreur et de la violence
Devant la maison tu verras
Il y a une cour où tu devras laisser tous tes sentiments
Sur la grande façade noire
Il y a des tas de numéros
Et si un jour tu dois entrer
Tu devras donner de grands coups de pied
La porte s'ouvrira et tu entreras
Dans le cauchemard"

Depuis j'ai grandi
J'ai vieilli
Et ma grand-mère s'en est allée
Et les hommes ont pris la tête des deux villes
Et ils les ont fusionné
Depuis j'ai grandi
J'ai vieilli
Et je ne sais plus très bien où est la ville Amour et la ville Haine
Je ne sais plus très bien où est le bien où est le mal
Et je cherche dans ma tête
Et je vieillis encore
Je voudrais bien une fois
Une fois avant de m'en aller
Retourner au temps où j'étais un enfant
Et où ma grand-mère m'expliquait
Qu'il ne faudrait pas m'éloigner
M'éloigner de la ville Amour
Quartier du cœur et de la tendresse
Devant la porte il y a une cour
Où tu peux laisser toutes tes détresses
Sur la grande façade blanche
J'ai dessiné deux lèvres rouges
Et si un jour tu veux entrer
Tu n'as qu'à poser un baiser
La porte s'ouvrira et tu entreras… dans mon rêve
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

10 commentaires (dont 1 archivé)
mds75 Le 11/11/2007 à 22:46
C'est "Qui a tué grand-maman" en version wallonne et parlée, ça. Ou me trompès-je ?
amaury_dlv Le 11/11/2007 à 22:47
J'adore les roulements de tambour (très discrets)
batman5 Le 12/11/2007 à 12:00
si on écoute bien les paroles c'est profond.
Pape Le 03/09/2008 à 13:15
Merci de supprimer ce texte, et les pochette arrière,
dans un premier temps les textes ne sont pas de J.Weigert,
et plus tard quant le disque est sorti, d'avoir menti,
il décéda!!!
Merci donc pour rendre justice au parolier que je suis!


UN CRIS DANS LA NUIT
-----------------------------
oh oh oh oh oh…….etc….( cœur)

Je pleure aujourd'hui
Quand tourne ma vie
Solitaire sur un lit
Dans l'ombre de la nuit
Et pendant ce temps là, tour'n les aiguilles

Je pleure aujourd'hui
Mes rêves enfuis
Tel que l'avenir
Sans aucune sortie
Et pendant ce temps là, tourne tour'n les aiguilles
__ Refrain __

Mais loin dans la nuit
J'entends un grand cri
Un cri de folie
Qui pleure lui aussi

Mais loin dans la nuit
J'entends un grand cri
Qui n'est que celui
Des enfants de la nuit
Qui avec moi, pleurent aussi

oh oh oh oh oh…….etc….( cœur)

Je pleure aujourd'hui
Penché sur ma vie
Qui elle pleure aussi
Quand s'approche minuit
Et pendant ce temps là, tourne tour'n les aiguilles

Je pleure aujourd'hui
Le passé qui s'enfuit
Quand la rime surgit
Dans chaque poésie
Et pendant ce temps là, tourne tour'n les aiguilles
__ Refrain __

Mais loin dans la nuit
J'entends un grand cri
Un cri de folie
Qui pleure lui aussi

Mais loin dans la nuit
J'entends un grand cri
Qui n'est que celui
Des enfants de la nuit
Qui avec moi, pleurent aussi
oh oh oh oh oh…….etc….( cœur) SKUTNIK



SKUTNIK
Le Sapin Sobre Le 03/09/2008 à 19:06
Heu… ce sont les paroles de quelle chanson ? Parce qu'elles ne correspondent pas au morceau que nous diffusons.
Et pourriez-vous précisez votre phrase que je ne comprends pas bien.
Pape Le 29/03/2009 à 19:29
Ah votre Avis?
Le morceau " tu n'es que la moitié de moi "
Ma phrase est de supprimer la pochette du disque, elle a assez causé d'ennui.
Les chansons n'avait pas été déclaré à la sabam, et ce disque ne peut-être dans des programmations,
De sorte qu'il n'a jamais été mis en commerce, juste été vendu en porte à porte.
Quant à un cri dans la nuit c'est un texte que j'ai laissé sur votre forum pour les auditeurs.

Merci
FabyN Le 11/08/2010 à 22:49
Un petit clein d'œil à toi Joseph. 28 ans plus tard… Tu vois, on parle encore de toi :)
Elisabeth & Fabienne - Choristes
moi1993 Le 24/07/2012 à 13:12
Je trouve cela bien qu'on parle encore de toi tonton … je n'ai pas eu la chance de te connaitre si ce n'est qu'a travers tes chansons … On pense a toi
Ta nièce
René Serge Le 30/10/2012 à 13:01
j'ai bien connu joseph… c'était un homme bon

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !