Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...

Pierre Hiégel - Je ne suis qu'un homme

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Je ne suis qu'un homme


Auteurs compositeurs : Alain Barrière


Pochette : J. Genneau


Durée : 2 m 39 s


Label : MFP / EMI


Référence : MFP 5525 (33 tours)



Présentation : Version originale: Alain Barrière

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau
Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Qui traîne sa vie aux quatre vents
Qui rêve d'été et de printemps
Lorsque vient l'automne et les tourments
Mais c'est monotone, monotone
De me supporter depuis si longtemps
Et la même gueule et le même sang
Coulant dans mes veines d'un même courant

Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
J'ai perdu mon cœur depuis longtemps
Et qu'on me pardonne, me pardonne
Si je ne sais plus que faire semblant
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
J'ai brûlé mes ailes aux soleils brûlants
J'ai fermé ma porte, oui qu'importe
Pour cause de rêve ou de testament

Si je me rappelle, me rappelle
Que la vie fut belle de temps en temps
Je ne saurai taire pour bien longtemps
Ce que me coûtèrent ces beaux moments
Mais y'a rien à faire, rien à faire
Car je sais trop bien qu'au premier tournant
Au premier sourire, au premier bon vent
Je retomberai dans le guet-apens

Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Et j'aime la vie si je m'en défends
Elle le sait bien cette poltronne
Qui donne toujours et toujours reprend
Et qu'on me pardonne, me pardonne
Si je n'y crois plus que de temps en temps
Je sais que personne, non personne
N'a jamais su dire le chemin des vents

Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Et je vais ma vie au gré des vents
Je crie, je tempête et je tonne
Puis je m'extasie au premier printemps
Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Entre goût de vivre et goût du néant
Entre Dieu et Diable, il faut voir comme
Je plie, je succombe et je me repens

Je ne suis qu'un homme, rien qu'un homme
Et je vais ma vie au gré des vents
Et qu'on me pardonne, me pardonne
Si je n'y crois plus que de temps en temps.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Pascalito Le 01/01/2014 à 17:57
Z'êtes bien sur que c'est Pierre Hiégel qui chante ? C'est bizarre, je reconnais pas sa voix… Il faut dire aussi que, à l'époque - et je crois que ça existe encore, étaient publiés de nombreux albums regroupant les succès du moment, mais pas dans leurs versions originales ! Le plus souvent, c'étaient les orchestres de Mario Cavallero, de Gilles Pellegrini… ou d'autres qui les ont réenregistrés ! Je le sais, j'ai deux disques comme cela, avec "Pop corn", "Le mari de Mama", "Une belle histoire", "Parle plus bas", "Poupée de porcelaine", "Ma jalousie", "Les matins d'hiver", etc… Si certaines versions ne sont pas mal, d'autres sont très mauvaises ! Perso, je préfère les compils avec les V.O. !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !