Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Partenaire particulier - L'Armée

Voir du même artiste


Titre : L'Armée


Année : 1988


Auteurs compositeurs : Pierre Beraud-Sudreau / Eric Fettweis


Pochette : Regis Denel / Nicolas Repac / Christian Schwartz


Durée : 3 m 49 s


Label : Chris' Music


Référence : CHR 16610 7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

À mon signal !(?)

Fiiiiiiiiixe !
Ho ! Hi he ho !
Ho ! Hi he ho !

Lever du drapeau à cinq heures
Je ne suis plus qu'un seul numéro, ho ho
Les trous du fion n'ont rien à dire, non !
Et seul, seul j'attendrai la fin !

Ho ! Hi he ho !
Ho ! Hi he ho !

Ah, ah !
[Refrain :]
Tu devras bien un jour toi aussi t'en aller
Et tu devras trembler, et ramper à leurs pieds !
Tu perdras bien un jour toi aussi ta liberté
Et pour mieux t'humilier, il te feront ramper
Et te coucher à leurs pieds !

À mon signal !(?)

Ho ! Hi he ho !
Ho ! Hi he ho !

Je ne peux pas obéir, non !
Car telle était ma fierté, hé hé
Ni même le soir m'endormir, non !
De peur d'être réveillé, ho ho

Ho ! Hi he ho !
Ho ! Hi he ho !

Ah, ah !
???

[Refrain]

Ah ah oh oh

Fixe !
Ho, ho, ho ho ho
???
Ho, ho, ho ho ho
Ho, hoooooo


Ho ! Hi he ho !
Ho ! Hi he ho !

Ah, ah !
[Refrain]
Ah ah oh oh
Tu devras bien un jour toi aussi t'en aller
Et tu devras trembler, et ramper à leurs pieds !
Tu perdras bien un jour toi aussi ta liberté
Et pour mieux t'humilier, il te feront ramper
Tu devras bien un jour toi aussi t'en aller
Et tu devras trembler, et ramper à leurs pieds !
Tu perdras bien un jour toi aussi ta liberté
Et pour mieux t'humilier, il te feront ramper
Tu devras bien un jour toi aussi t'en aller …

Transcripteur : SLeK
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
lemming's Le 28/05/2007 à 18:00
Waaa ça doit être jouissif de pouvoir profiter de sa notoriété pour évacuer une vieille rancœur !
Djanik77 Le 25/07/2007 à 16:54
Mouais, ça s'appelle de l'antimilitarisme primaire. Un peu facile.
shawngorman Le 07/04/2008 à 18:51
J'adore ce genre d'antimilitarisme primaire. C'est seulement triste que le genre soit encore trop petit. Assez bon effort quand même.
Branscombe_Richmond Le 02/08/2008 à 13:37
Ça sent la bonne vieille époque d'avant l'abolition du service militaire obligatoire quand le quidam de base pouvait au moins se targuer d'avoir vécu la grande expérience de la grande muette. Ceci dit, ce genre d'antimilitarisme devait à l'époque déjà faire un peu ringard, non? dans les années septante je ne dis pas, mais là, en '88…
zorrozorro Le 31/07/2011 à 23:01
je me disai aussi
mais je connai cette voix
elle est bien cette chanson que je decouvre
mais malheureusement que ferions nous sans armee ?
Chezod Le 30/05/2014 à 22:13
Bonjour Zorrozorro,

Je vous répond ceci : Pas d'inquiétude, on a toujours une armée chez soi ! Si ce n'est pas la sienne, c'est celle du voisin !!!

Je ne regrette pas mon temps au service militaire. peut-être que ça ferait un peu les pieds de nos jeunes d'aujourd'hui, toujours rapides à faire des critiques et à donner son avis sur tout, mais dont la majorité ne cherche pas de boulot. Au moins, le service militaire, ça vous donnait l'envie d'aller bosser !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !