Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



François Corbier - Les vieux copains de la télé

Voir du même artiste


Titre : Les vieux copains de la télé


Année : 2006


Auteurs compositeurs : François Corbier


Durée : 2 m 55 s



Présentation : Ce titre est issu de la BO du film Presque des Hommes au cours duquel François Corbier fait plusieurs apparitions.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

41 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Vous souvenez-vous des copains
De la télé du mercredi
En ce temps vous étiez gamins
Et vous regardiez entre amis
Tous les héros de la télé
Vivant au Pays Merveilleux
Ils étaient beaux, vous les aimiez
Et les voir vous rendait heureux

Ils étaient beaux, vous les aimiez
Et les voir vous rendait heureux

Il y avait des dinosaures
Et quantités d'autres bestioles
Mais de celles que tout le monde adorait
Voir faire des cabrioles
C'était Astral, c'était costaud
Et Grognon l'ourson dépressif
Et la Schtroumpfette c'était beau
Et jamais, jamais agressif

Et la Schtroumpfette c'était beau
Et jamais, jamais agressif

Mais la vie n'est pas innocente
Et pure et sans aucun péché
Hélas après une tournante
On retrouva en steak haché
La Schtroumpfette, alors ses copains
Convaincus de mettre en péril
La santé morale des bambins
Furent condamnés à l'exil

La santé morale des bambins
Furent condamnés à l'exil

Quand on est loin de son pays
Jeté en cage et séquestré
Battu le jour, violé la nuit
C'est pas l'Club Mediterranée
Cobayes d'un labo militaire
S'ils n'y ont pas laissé la peau
C'est qu'ils ont pu se faire la paire
Grâce aux biceps de Costaud

C'est qu'ils ont pu se faire la paire
Grâce aux biceps de Costaud

Désormais c'est dans des poubelles
Qu'ils vivent rongés par le froid
Sans rien au fond des écuelles
Ils pourraient pas tomber plus bas
Ils aimeraient bien s'en sortir
En faisant du sport de combat
Et pour tenter de s'aguerrir
Ils tabassent des petits chats

Et pour tenter de s'aguerrir
Ils tabassent des petits chats

Dans ces clodos, méchants, camés
Qui pourrait voir dorénavant
Les beaux héros de la télé
Que vous aimiez étant enfants
S'ils reviennent un jour dans le poste
Surtout ne les regardez pas
Y'a tout à craindre des ripostes
Qu'ils fomenteront ce jour-là

Y'a tout à craindre des ripostes
Qu'ils fomenteront ce jour-là

Vous souvenez-vous des copains
De la télé du mercredi
A l'époque vous étiez gamins
Vous les preniez pour vos amis

Transcripteur : Le Sapin Sobre
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

14 commentaires (dont 1 archivé)
Le Sapin Sobre Le 11/04/2007 à 12:00
Bien qu'ayant fort peu baigné dans les émissions pour enfant de la télé française, le film dont est issu ce morceau m'a secoué. Voyageant entre la nostalgie, le gore et l'humour gras ou corrosif, ces trente minutes me laissent à chaque fois sans voix.
Et l'intro, signée François Corbier, y est pour beaucoup.
Fauvelus Le 11/04/2007 à 14:10
dans le plus pur style Brassens…
jgabm Le 12/04/2007 à 22:55
corbier a pris de la bouteille avec le temps , excellent un style qui se rapproche de brassens effectivement

Et Grognon l'ourson dépressif dessinné sur la pochette c'est un bisounours qui a mal tourné?
Skull Leader Le 17/05/2007 à 09:51
Vraiment cool comme chanson. Le film l'est tout autant. Alors la prestation de Corbier je n'en parle même pas
Pagerolau Le 12/07/2007 à 00:14
Particulièrement sympa, ce Corbier cru 2006… Il a manifestement tourné la page Dorothée si l'on en juge par l'ironie sombre des paroles.
Mout! Mout! Mout! Le 30/07/2007 à 09:24
Ben, je me demande si ce n'est pas une image, si les personnages de dessins animes ne sont pas ses "vieux copains de la tele" justement….
Le Sapin Sobre Le 30/07/2007 à 10:03
Ben, cliquez sur le lien intitulé "Du son ! : Interview de Corbier au festival de marbehan (2006)" sur cette page et vous le saurez…
Pax24 Le 24/08/2007 à 17:04
Un peu trop pompé sur du Brassens effectivement, enfin du sous Brassens hein. Dommage y'avait de l'idée presque subversive.
Le Sapin Sobre Le 24/08/2007 à 17:33
Attention que ce morceau est sorti de son contexte : il faut le voir comme introduction à un film sur le sujet (cfr lien sur cette page), François ayant du s'adapter au scénario, il ne pouvait pas se laisser aller comme il a pu le faire sur les deux excellents albums dont nous présentons des titres dans le programme Vitrine (cfr la page de l'artiste) !
chibitori Le 09/07/2008 à 14:56
La photo de la pochette est limite flippante….
BideBox Le 23/02/2009 à 09:19
Devrait-on également le mettre dans la programmation "Films !" (chépa) et mettre un lien vers l'autre chanson du film "Presque des hommes" présente sur la base ?
kaptain_kirk Le 21/08/2013 à 15:04
Un peu similaire aux "Idees noires" de Franquin, bien loin des pantalonnades de Gaston Lagaffe.

Il y a beaucoup d'aigreur, a mon sens, dans les paroles de Corbier. On est tres loin du Club Dorothee.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !