Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Bruno - Un martiniquais, une polonaise

Voir du même artiste


Titre : Un martiniquais, une polonaise


Interprète : Bruno (2)


Année : 1976


Auteurs compositeurs : François Bernheim


Pochette : Photo : JF Gaillard


Durée : 2 m 27 s


Label : AZ


Référence : SG 610


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

6 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Un martiniquais, une polonaise
Se sont rencontrés un jour sur les Champs-Élysées
Et Paris, la France, là où ça balance
Leur a demandé de ne jamais plus s'en aller
J'apprends la guitare pour chanter plus tard
Car, vois-tu, je ne sais faire que ça de mes dix doigts
Et crois-moi (nenoir ou les deux minoirs (????) )
C'est encore eux qui balancent le plus et c'est pourquoi


Mon tramway nommé Des Îles, tu t'appelles pas Varsovie
Mais à la fin du voyage, le ciel m'a donné la vie
Terre futile, pauvre fille, mon père, tu viens de là-bas
Et toi ma mère de la neige, tout comme l'espion vient du froid
Et toi ma mère de la neige, à m'voir on ne dirait pas

refrain

J'ai la tête en café-au-lait et la coiffure en afro
Je n'ai pas peur de la tempête car mon mélange il est chaud
Je fais courir l'Europe centrale, là où on chante le mieux
Vers les îles boréales, là où on crève le mieux
Vers les îles boréales, là où on danse le mieux

refrain ( x 2,5 )

Transcripteur : magic-bretzel
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires (dont 1 archivé)
rica Le 06/05/2007 à 23:13
le martiniquais c'est son père et la polonaise sa mère. Une chanson de sa vie
kijkeens Le 14/06/2007 à 17:46
il ressemble à Bruno Victoire ex des Martin Circus ayant sorti "noubigalé song" en solo
raphdem Le 27/11/2007 à 17:23
Ex des Poppys plutôt, non ? Bruno Polius et Bruno Victoire ne font qu'un. On a pu le voir dans des émissions consacrées au "cas" Poppys, telles "Ca se discute".
prince de lu Le 20/01/2011 à 21:41
Bruno Victoire-Polius (son nom complet) n'a jamais fait partie des Martin Circus. Je pense qu'il y a confusion avec les Roche Martin, groupe éphémère où l'on retrouvait (outre une certaine Véronique Sanson…) un certain François Berneheim qui fut l'un des paroliers des Poppys et qui essaya, après son départ de la maison Barclay, de produire Bruno en solo (non, ce n'est pas un jeu de mots…).

On le retrouvera aussi plus tard avec les petits chanteurs d'Asnières et le groupe Mercredi Libre.

Et puisque c'est mon premier com' en 2011, bonne année à tous les bidonautes ! :-D
Soff Le 10/07/2014 à 10:02
Je crois comprendre "et crois-moi les noirs c'est eux qui balancent le plus", à la fin du refrain, un peu bizarre (quoique pas complètement incohérent avec le père martiniquais?)… Quelqu'un entend comme moi?
oscarix Le 27/03/2016 à 05:19
C'est : "et crois-moi les noirs, ou les demi-noirs".

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !