Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

La petite histoire avec de grandes oreilles de Bill Baxter

Lewis Primo


Parmi les bidonautes qui écoutent aujourd'hui les chansons de Bill Baxter sur Bide-et-Musique, il y en a un certain nombre qui se rappellent les avoir entendues sur leur transistor il y a 20 ans. Mais il y en un qui se souvient de les avoir chantées : c'est Lewis Primo, le chanteur du groupe.
S'il ne passe plus lui-même à la télévision, il travaille toujours dans la production musicale, tendance pas trop sérieuse. Du Golf Drouot aux Guignols, il nous raconte lui-même l'histoire des Bill Baxter et de leur reconversion.



Pour faire un résumé des épisodes précédents:

1977 : création du groupe en terminale au lycée Lakanal à Sceaux avec Jacques Ehrhart (aujourd'hui ingénieur du son, réalisateur entre autres du dernier Salvador). Beaucoup de concerts dans les mjc, le Golf Drouot, le Gibus etc.

1982 : premier 45t, Petit avec des grandes oreilles, pas beaucoup de ventes mais succès d'estime. Nous sommes "découverts" en première partie de Mink de Ville à l'Olympia par Alain Chamfort et Jacky de Platine 45.

1983 : enregistrement du mini-album (quel concept !) de 8 titres avec Nick Garvey du groupe The Motors (Airport), dont son tirés les 45t Vichy Fraise puis Tarzan chez ses parents. Le succès n'est pas au rendez-vous.

1984 : en tournée avec Europe 1, trois mois sur les plages de France. On jouait 30 minutes en live, avant Rose Laurens, Gérard Lenorman ou Thierry Le Luron.
Un peu fatigués et devant la fin de carrière annoncée, on se sépare de Gaston Beton le batteur et Chris le guitariste. On décide de finir en beauté et on va faire deux concerts à New-York (au CBGB et au Dancetaria)

En revenant, notre manager Fabrice Nataf (alors manager des Comateens et Etienne Daho), nous propose le concept de faire une comédie musicale: Embrasse-moi, idiot ! d'après un film de Billy Wilder avec trois personnages qui nous vont comme des gants.
Etant donné qu'on n'avait jamais fait l'acteur et au point ou on en était, on a tout de suite accepté, sans trop y croire. Tout en faisant des chantiers, on a commencé à écrire des chansons et à préparer le spectacle.
Nataf nous a trouvé un metteur en scène, son pote Patrick Timsit. On a trouvé un theâtre, l'Espace Gaîté tenu par le grand Jean-Pierre Attiso.

1985 : Nataf devient directeur artistique chez Virgin et sa première signature c'est nous. On enregistre Embrasse-moi, idiot! que Virgin refuse presque de sortir. Mais dès la sortie ca commence bien et le disque passe sur les ondes pendant les vacances. A la rentrée le spectacle commence, le disque marche à fond, le spectacle aussi. Trop cool.

1986 : Tournée. Embrasse-moi, idiot ! est reprise au Bataclan, et l'album sort avec Ding Dong (qui marche pas bien fort). Mais on passe un max à la TV.

1987 : Bienvenue à Paris. Sur une idée de notre éditeur Emmanuel de Burtel, on fait ce duo avec Tippa Irie, un londonien (Hello darling). Les affaires reprennent.

1988 : la suite d'Embrasse-moi, idiot !, ça devait être une adaptation des Producteurs de Mel Brooks. Finalement Nataf écrit El Secundo. On joue le spectacle au Théatre Tristan Bernard et on enregistre un 45t El Secundo (notre premier cd!). Rien ne marche. Et comme on est producteur, on se retrouve avec des dettes.

1989 On fait des concerts pour payer (Les 24 heures du pédalos, les 24 heures de la mobylette, les arbres de Noël, etc..) et puis on commence à faire de la musique pour la télé.
On monte alors notre boîte La Belle Equipe et on fait de la musique pour l'audio-visuel. Principalement on travaille pour l'animation. Mais aussi pour Les Guignols (Reviens JPP reviens, La combine à Nanard), le cinéma (Une femme très très très amoureuse avec Nagui à propos de Bide et Cinéma…)
Pour l'instant on travaille sur la série Corto Maltese et la série Fred des Cavernes.

Voilà. Depuis 2001 Joe Cool a monté sa boîte, Cool Music.
Je travaille toujours avec Bô Geste et aussi Jacques Bastello, Olivier Lanneluc, Aliss Terrell (my wife) et Nicolas Stretta le jeune.
Je suis marié avec Aliss terrell (qui faisait les churs dans Embrasse-moi, idiot !) et j'ai une fille de 11 ans, Valentine.
Joe Cool est marié, et il a une fille et un garçon
Bô Geste est toujours pas marié avec Françoise (qui jouait dans Embrasse-moi, idiot !)

Telle est la belle et authentique histoire de Bill Baxter, le groupe qui sait compter sur ses doigts. Et à titre d'illustration et de cadeau pour la route, Lewis nous offre en plus le roman-photo de La Belle équipe, leur boîte de production musicale pour l'audio-visuel, avec un vrai film publicitaire à la fin. On aurait tort de s'en priver.

La discographie de Bill Baxter


A : Petit avec des grandes oreilles

B : L'ordinateur du bonheur

45t - Virgin 1982

A : Petit avec des grandes oreilles

B : L'ordinateur du bonheur

Picture Disc - Virgin 1982

A : Vichy fraise

B : La petite maison

45t - Virgin 1983

A : Tarzan chez ses parents

B : Parisienne

45t - Virgin 1983

LA BELLE VIE
A : Parisienne - Tarzan ches ses parents - La guerre des nerfs - Vichy fraise

B : Bébé japonais - Petit avec des grandes oreilles - Avec les doigts

mini-album - Virgin 1983

A : Embrasse-moi, idiot !

B : Compter sur ses doigts

45t - Virgin 1985

A : Ding dong - La chance au jeu - Embrasse-moi, idiot - Polly the pistol - Compter sur ses doigts

B : L'amour en capitale - Indispensable - Besoin d'un tube - Garintro - Le garagiste - Sentimental

Album - Virgin 1986

A : Ding dong

B : Garintro - Le garagiste

45t - Virgin 1986

A : L'amour en capitale

B : Sentimental

45t - Virgin 1986

A : Bienvenue à Paris
avec Tippa Irie

B : Bienvenue à Paris
Version instrumentale

45t - Virgin 1987

A : El secundo

B : Je suis merveilleux

45t - Virgin 1988

El secundo (version boom boom) - Je suis merveilleux - El secundo (radio mix)

mini CD - Virgin 1988