Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Julos Beaucarne

Julos Beaucarne
NationalitéBelge
Date de naissance27/06/1936
Liens
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans les programmes spéciaux Vignette de Julos Beaucarne - La P'tite Gayolle 1981 La P'tite Gayolle
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Julos Beaucarne

7 commentaires
Curieuzeneuze Le 20/07/2002 à 16:19
fait chevalier ce 21 juillet 2002!
kakalrisse Le 30/10/2002 à 21:56
Julos, c'est Brassens et Ferré réunis
jilber Le 22/01/2004 à 12:27
Je me demande ce que fait Julos dans les bides, allez plutôt le découvrir en visitant son site à http//julos.be ! Je vous indique également que la p'tite gayolle est une chanson populaire wallonne reprise par Julos, et que les curieux y découvriront un double-sens fort cocasse…
Curieuzeneuze Le 22/01/2004 à 16:13
Rassurez-vous, ce n'est pas un bide ! Juste une chanson pour le programme spécial Moules-Frites. ;o)
jilber Le 19/06/2006 à 16:59
Eh bien le programme moules-frites ne se renouvelle pas souvent :-(
Je suis sûr qu'il y a pourtant bides à matière pour remplacer la petite gayole que je ne trouve toujours pas très judicieux de figurer sur ce site au demeurant plein de bonnes surprises…
Au fait, connaissez-vous la traduction des paroles qui sont en wallon :
"Elle me l'avait toujours promis
une belle petite cage
pour mettre mon canari
Quand mon canari saura chanter
il ira voir les filles
leur apprendre à danser"
(tout un programmme…)  :-)
Petitcurieux Le 19/06/2006 à 17:13
Je regrette jilbert, mais de nouveaux titres sont régulièrement ajoutés à ce programme. Quant à savoir s'il est judicieux que tel ou tel titre soit dans la base, je ne vois pas au nom de quoi "La petite Gayolle" ne pourrait pas l'être. Juste un petit rappel: Bide et Musique.
shpadoinkle Le 07/07/2006 à 17:14
Un artiste que j'aime beaucoup, beaucoup! Je ne remercierai jamais assez les professeurs qui me l'ont fait découvir. Ma ptite contribution: un texte écrit par Julos après la mort de Loulou, sa bien-aimée:

"Binamés,
Èm Loulou a-st evolé viè l' payis muchyî padrî l' payizaedje. Èn ome a bouxhî nouv côps d' coutea dins s' doûce pea. C' est l' societé k' est malåde. Avou l' amour, l' amiståvisté et l' volté d' atourner ls ôtes, i nos l' fåt rmete d' astampêye et di scwere… C' est l' istwere do ptit amour da minne, djoké dso l' soû d' ses trinte-deus ans. I n' nos fåt nén piede coraedje, ni vos, ni mi…
Dji m' va continouwer m' vicåreye et mes trotes avou, dso mes spales, ci pwès la d' pus a poirter, et les deus efants a s' rishonnance… Sins voleur vos comander, dji vos dmande di vey co pus voltî les djins d' vos djins… Ci monde cial, c' est on trisse botike… Les cours peurs si doevnut rashonner. Po l' rabeli, i nos fåt rbwesner l' åme di l' ome.
Dji m' va dmorer on djårdinî. Dji m' va fé crexhe mes plantes di lingaedje. Åd triviè d' mes djåzaedjes, vos alez rtrover m' binamêye… I n' a d' vraiy ki l' amiståvisté et l' amour. Dji so asteure å trefond del banse do penin. On doet, tchaeke di nos, sapinse k' on dit, magnî s' saetch di tcherbon po nd aler å paradis. Way! come dji sereu contin k' i gn ouxhe on paradis. Come ça sereut bon di s' î rtrover.
Tot ratindant, a vozôtes, copineus d' vocial åd dizo, pa padvant çki m' tchait, dji prind l' liberté, mi, li ptit pesteleu d' plantches, li djouweu d' fåves ki fwait skepyî do reve avou do vint, dji prind l' liberté di vos dire mi tuzaedje d' ådjourdu: di totes mes foices dji pinse k' åd triviè d' tot i s' fåt vey voltî et s' inmer."

Amis bien aimés,
Ma Loulou est partie pour le pays de l'envers du décor, un homme lui donné neuf coups de poignard dans sa douce peau. C'est la société qui est malade, il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre par l'amour et l'amitié et la persuasion.
C'est l'histoire de mon petit amour à moi arrêté sur le seuil de ses 33 ans. Ne perdons pas courage, ni vous, ni moi. Je vais continuer ma vie et mes voyages avec ce poids à porter en plus et mes deux chéris qui lui ressemblent.
Sans vous commander, je vous demande d'aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches ; le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l'embellir,
Il faut reboiser l'âme humaine.
Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage. A travers mes dires, vous retrouverez ma bien aimée ; il n'est de vrai que l'amitié et l'amour.
Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses.
On doit manger, chacun, dit-on un sac de charbon pour aller au paradis, ah comme j'aimerais qu'il y ait un paradis, comme ce serait doux les retrouvailles. En attendant, à vous autres, mes amis d'ici-bas, face à ce qui m'arrive, je prends la liberté, moi qui ne suis qu'un histrion, qu'un batteur de planches, qu'un comédien qui fait du rêve avec du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire à quoi je pense aujourd'hui :
Je pense de toute mes forces qu'il faut aimer à tort et à travers.
(Julos Beaucarne, texte écrit dans la nuit du 2 au 3 février 1975, après l'assassinat de sa femme)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !