Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Marina Festival 2017


  Lieu : Port d'Hautmont, le 23 juin 2017 jusqu'au 24 juin 2017. Plus d'infos

Gérard Vincent

Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans la programmation générale Vignette de Gérard Vincent - Venise 1985 Venise
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Gérard Vincent

1 commentaire
MephistoCéleste Le 22/05/2006 à 04:50
Gérard Vincent est une valeur sûre, bien que le bonhomme n'affectionnant pas plus que ça les singles, Bide et Musique aura du mal à en faire ses choux gras.
Vraisemblablement ancien taulard reconverti en chanteur à la va-vite, Gérard Vincent a pondu au moins trois albums durant la première moitié des années 80, sur lesquels il exprime une philosophie aride mais qui mériterait d'être comparée à Cioran, et que l'on pourrait résumer selon ces quatre principes élémentaires :
1) J'ai fait de la taule.
2) Je sais de quoi je cause.
3) La vie, c'est de la merde.
4) Tout le monde est pourri.
Cet étonnant poète de l'aigreur, je l'ai découvert ce jour même, à la brocante d'Issy-les-Moulineaux, dans un album éponyme daté de 1983, sur le label parisien Adès. Ici, pas de reggae molasson comme dans "Venise". Gérard s'essaye à la programmation austère, martiale et minimale, nantie de quelques guitares bluesy. Le résultat oscille entre Anne Clark, Nitzer Ebb et le "Couscous Boulettium" d'Odeurs, auxquels s'ajoutent des chœurs féminins passés aux vocoders, restituant à merveilles des hallucinations éthyliques auditives. Ceux qui connaissent déjà la voix désabusée et jamais complètement dégrisée de Gérard ne pourront que constater à quel point son mariage avec l'électro-robotique new-wave est aux confins de l'ignominie.
Bien que les prix de ses œuvres atteignent des prix confortables sur les sites Internet, l'investissement vaut la peine d'être réalisé si vous aimez que l'on pratique la chanson française comme un sport de combat. Pour vous mettre en appétit, voici le tracklisting de l'album que j'ai acquis, dieu merci, pour seulement 3 euros. Si cela peut aider à faire sortir de l'anonymat un artiste peu ordinaire au nom parfaitement ordinaire, alors j'aurais fait ma B.A. de l'année :
A1) Liberté, Liberté…
A2) Il y a des jours…
A3) Vertu du Changement
A4) Que le Diable m'emporte
A5) Gérard Vincent par Gérard Vincent
B1) Bande Originale du Bouquin "On ne refait pas sa vie comme on recoud un bouton à sa veste"
B2) T'as qu'à fermer ta gueule
B3) Réussite
B4) Quand tu crèveras
B5) Mon milieu

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !