Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Alain Kan

NationalitéFrançaise
Date de naissance14/09/1944
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Au pays de Pierrot 1973 Au pays de Pierrot
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Pour l'amour 1973 Pour l'amour
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - La vie en Mars 1973 La vie en Mars
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Nadine, Jimmy et moi 1974 Nadine, Jimmy et moi
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Blacky 1975 Blacky
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Le premier bébé de Lady Star Lune 1975 Le premier bébé de Lady Star Lune
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Heureusement en France, on ne se drogue pas 1976 Heureusement en France, on ne se drogue pas
Dans la programmation générale Vignette de Alain Kan - Hey man 1979 Hey man
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Alain Kan

14 commentaires (dont 1 archivé)
dumber Le 01/09/2004 à 14:44
Alain Kan est un personnage curieux qui a d'abord eu une carrière de chanteur YéYé, puis en 1972 il découvre Bowie, et là ça change tout. Il a fait 4 albums, tous excellents, mais toujours avec le souci de ne pas être commercial, en ce sens il a réussi. Il a disparu (au sens propre) en 1990. Véritable ziggy Stardust français, mais avec la sincérité en plus. Il a repris en français plusieurs titres de Bowie où d'autres qui lui rendent hommage. Il a été aussi le chanteur du groupe punk Gazoline.
bernardestardy Le 26/10/2004 à 14:35
Premier punk français. Un personnage incroyable, on devrait faire un film sur sa vie.
Donat Le 23/03/2005 à 11:09
Alain a été aussi à l'Alcazar de Paris. C'est lui qui chante dérrière REGINE dans "La grande Zoa". Sa sœur Dominique est mariée avec CHRISTOPHE. Il a disparu mystèrieusement malgré l'intervention de sa sœur dans "PERDU DE VUE". il a pris le métro et plus de nouvelles…
dumber Le 11/10/2005 à 13:27
A noter que sur le double album de Christophe à l'Olympia en 2002, au dos du livret, une page toute blanche avec écrit tout petit en violet en plein milieu : "A Alain Z Kan … ". En plus de ses 4 albums, Alain Z Kan a écrit la plupart des paroles sur l'album Pas Vu Pas Pris que Christophe a sorti en 1980, et le titre Pas Vu Pas Pris faisait parti du tour de chant de Christophe à l'occasion de la tournée 2002/2003.
Zuzu Le 19/02/2006 à 15:30
Amédée Junior voila un de ses pseudos ! Bonne recherche
ombremor Le 15/11/2006 à 21:32
Un film devait voir le jour. J'en attendais pas mal mais il n'y a plus de nouvelles. J'ai tenté de joindre les réalisateurs: zero résultat…

Ca devait s'appeler "Où est Kan"

Petit topo à retrouver sur la page suivante : http://www.yeehaa-prod.com/kan/

Pourquoi produire Où est Kan ?

Au premier degré, l'intérêt de ce documentaire pourrait se limiter au plaisir de découvrir l'ampleur des turpitudes auxquelles se livraient les adeptes du précepte "il est interdit d'interdire".
Nous avons l'intention d'aller bien plus loin et plus profondément dans l'exploration de cette époque, des souvenirs qu'elle laisse chez les survivants, et de ses rémanences perceptibles dans notre culture et notre façon de vivre.
C'est précisément parce qu'Alain Kan a disparu du jour au lendemain sans laisser de traces que sa famille, ses amis et les artistes qu'il fréquentait ont gardé un souvenir vivace de l'époque dans laquelle tout cela s'est produit. Comme un instantané, aux contours très nets et aux couleurs très vives.
Ce film est construit comme une enquête autour d'un « trou noir ». Nous nous proposons d'explorer les étoiles qui gravitaient autour. Tout ce que nous apprendrons nous permettra de cerner de plus près les contours de cet astre invisible.

L'un des intérêts majeurs d'un tel projet est de permettre non seulement de faire le point sur un destin hors du commun, mais aussi et surtout de faire progresser le dossier. Aucune enquête n'avait été diligentée après la disparition du chanteur, et les progrès des investigations de notre équipe ont d'ores et déjà permis de rassembler des informations susceptibles d'éclairer sa disparition sous un jour inédit.
Alf78 Le 01/03/2007 à 11:08
Alain Kan, authentique énigme du rock français décalé et premier véritable punk hexagonal.

Pendant plus de vingt ans, à partir du milieu des années 60, ce précieux dandy, homo assumé, a tout tenté pour se faire remarquer. De singles sans succès en adaptations 70's de Bowie, il signa quelques odes singulières et décadentes, entre Lou Reed de Paname, Patrick Juvet provoc et Chamfort trash.

Les années 80, celles du Palace et de Pacadis, lui offrirent, alors qu'il publiait ses albums cultes, un début de reconnaissance : trop, sûrement, pour ce maudit parmi les maudits.

Alain Kan, le beau-frère de Christophe, s'évaporait littéralement un matin de 1990, sur le quai du métro Châtelet. On ne l'a jamais revu depuis, mais ses trois albums, de véritables curiosités, ressortent aujourd'hui suos la forme d'un coffret 3 CD chez Dreyfus.
(Source Télérama Mars 2007)
Dam-Dam Le 06/07/2009 à 12:00
Album de 1979 : "What Ever Happened To Alain Z. Kan"

01 - Clichés
02 - Philo-dodo
03 - Histoire noire
04 - La diva
05 - Devine qui vient diner?
06 - Infernale femme fatale
07 - Hey Man (Sufragette City) (autre adaptation de David Bowie)
08 - Le charter


http://francemusik.blogspot.com/2009/07/alain-kan-…
rogre Le 23/03/2012 à 14:26
Juste pour dire qu'Alain Kan, c'est pas mal du tout, & même mieux - parfois un peu en retrait sur le plan de la musique, un peu mal mixée ou pas très pro, je trouve, mais ses chansons sont solides & sensibles. Tout une époque, aussi!
andreasy Le 05/06/2012 à 16:00
A noter que dans les années 60, il a participé aux "Relais de la chanson" en interprétant "Une petite fille" de Claude Nougaro (un enregistement existe); qu'il a remporté "La rose d'or d'Antibe" avec une chanson qui n'est pas une référence ; que son 1er disque est un 45 tours (2 titres) du fameux label "Pat" (Comme Michel Berger)… que presque tous ses disques ont été censurés…. Il y aurait mille choses à écrire à son sujet.
MarcM Le 25/10/2012 à 16:27
Pour ceux qui comme moi sont passionné par le sieur Kan, une reprise intéressante de "Speed my speed" par le groupe belge Avatar Liberation Front.
Très respectueuse et avec un coté triste poignant.
http://www.youtube.com/watch?v=dKrPKtmrQpI&feature…
arjeem Le 23/03/2014 à 09:21
Il est récemment rentré dans les ordres, on parle désormais de l''Abbé Kan (OK je sors) :)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !